BFMTV

Chocolat: les flavanols freineraient le déclin de la mémoire lié à l'âge

Tablettes de chocolat équatorien, en mars 2014.

Tablettes de chocolat équatorien, en mars 2014. - Rodrigo Buendia - AFP

Décidément, le chocolat est bon pour la santé. Une étude tend à démontrer que les flavanols, un antioxydant présent dans le cacao permet d'inverser le processus de perte de mémoire lié à l'âge.

L’ingrédient miracle s’appelle flavanol. Présent en très faible quantité dans le cacao, il limiterait le déclin cognitif, et pourrait même inverser le processus de perte de mémoire, d’après les conclusions de chercheurs de l'université de Columbia, de New York.

7 barres chocolatées par jour.

37 volontaires, âgés de 50 à 69 ont été testées pendant 3 mois, divisés en deux groupes. Le premier devait boire quotidiennement une très forte dose de flavanols (900mg) et le second une très faible dose (10mg). La forte dose correspond à 300 grammes de chocolat noir par jour, soit environ 7 barres chocolatées.

D’après les résultats publiés dans la revue Nature Neuroscience et obtenus par imagerie cérébrale, le groupe qui avait ingéré la plus forte dose a bénéficié d’un meilleur afflux sanguin dans la partie du cerveau nommée gyrus denté. Ses fonctions se sont nettement améliorées. Or cette zone, dont les performances diminuent naturellement avec l’âge joue un rôle dans la mémorisation.

Une mémoire de trentenaire à 60 ans

Les performances du groupe qui a consommé le plus de flavanols étaient en moyenne 25% meilleures que celles de l’autre groupe sur des tests de reconnaissance de formes impliquant le même type de compétence que pour se souvenir du lieu où une voiture est garée ou se rappeler le visage de quelqu'un rencontré récemment.

Mieux, l’expérience permettrait même de retrouver des capacités cognitives. "Au bout de trois mois, un participant, qui avait la mémoire d'un sexagénaire au début de l'étude, retrouvait celle typique d'une personnes de 30 à 40 ans", explique Scott Small, neurologue et principal auteur de l'étude, dans le New York Times.

Aucun lien avec Alzheimer

Aucun changement d’activité n’a en revanche été constaté dans le cortex enthorinal, touché par la maladie d’Alzheimer. Ce qui renforce l’idée que le déclin de la mémoire lié à l’âge est une évolution naturelle différente et que les flavanols sont inefficaces contre Alzheimer. Présents dans le chocolat, ces antioxydants se trouvent également dans d'autres aliments comme le thé, le raisin et les pommes.

L'étude, portant sur un faible nombre de sujets, devra être reproduite à grande échelle pour être confirmée, d'autant que c’est Mars, un fabricant de barres chocolatées, qui l'a financée pour moitié.Les résultats restent malgré tout très prometteurs quant à une amélioration des fonctions du gyrus denté et donc de l'évolution des capacités de la mémoire.

Aurélie Delmas