BFMTV

Chantal, atteinte d'un cancer: "J'ai été mise au placard"

Une infirmière effectue une mammographie, dans le cadre d'une opération de prévention du cancer du sein.

Une infirmière effectue une mammographie, dans le cadre d'une opération de prévention du cancer du sein. - -

Une personne sur trois perd ou quitte son emploi dans les 2 ans qui suivent le diagnostic d’un cancer, selon une enquête de la Ligue contre le cancer, publiée jeudi. Jean-Jacques Bourdin a recueilli le témoignage de Chantal, atteinte d'un cancer.

C’est comme une double peine. Une personne sur trois perd ou quitte son emploi dans les 2 ans qui suivent le diagnostic d’un cancer, selon une enquête de la Ligue contre le cancer publiée jeudi. 11 % des personnes qui avaient un emploi au moment du diagnostic se sont senties pénalisées professionnellement à cause de leur cancer. Et près d’1 salarié sur 2 déclare avoir connu des répercussions sur sa situation professionnelle à cause de sa maladie, notamment de se voir imposer un poste moins intéressant dans l’entreprise.

"Des collègues m'ignoraient"

Cette réalité, Chantal atteinte d’un cancer du sein depuis 2010, l’a vécue. Assistante administrative dans une grande entreprise à Paris, sa vie professionnelle a basculé le jour où elle est tombée malade. "L’annonce s’est bien passée, raconte-t-elle ce vendredi chez Jean-Jacques Bourdin. Là où ça s’est gâté, c’est après mes traitements, quand je suis rentrée en mi-temps thérapeutique en mai 2011. J’ai été carrément mise au placard. Je travaillais 2 jours par semaine en n’ayant rien à faire de mes journées". "Je voyais des collègues qui passaient devant mon bureau en m’ignorant : on ne sait jamais, au cas où le cancer puisse être contagieux !", raconte-t-elle avec ironie.

Pas droit aux moments de faiblesse

"Ma carrière a été arrêtée net, regrette-t-elle. Je suis passée de quelqu’un qui savait travailler à quelqu’un qui ne pouvait plus rien faire de bien". Aujourd’hui, malgré la fatigue des traitements, Chantal a repris à 100%, mais explique qu’elle ne doit pas montrer de moments de faiblesses.


Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect
Tweet #Bourdindirect

|||-> Est-il possible de concilier vie professionnelle et maladie grave ?

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin