BFMTV

Chambéry: Michèle Delaunay déplore un "fait très grave"

Michèle Delaunay

Michèle Delaunay - -

La ministre déléguée aux personnes âgées est revenue ce vendredi sur la garde à vue de l'aide-soignante de Chambéry soupçonnée d'avoir empoisonné des personnes âgées.

La ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'autonomie Michèle Delaunay est revenue ce vendredi sur les soupçons qui pèsent sur une aide-soignante de Chambéry.

Selon la ministre, la jeune femme de trente ans, soupçonnée de six empoisonnements et trois tentatives sur des personnes âgées n'avait pas donné de "signes" de détresse.

Michèle Delaunay a rappelé sur BFMTV et RMC que le recrutement des aides-soignantes reposait sur leur diplôme et qu'il n'y avait "pas d'examen psychologique systématique". La ministre a toutefois précisé que "si on détecte un problème psychologique, elles sont alors suivies".

Michèle Delaunay est revenue sur le "travail éprouvant" qu'effectuait la jeune femme et a dénoncé "un fait très grave" et une "situation dramatique". Selon elle, "une enquêtre approfondie et précise" sera menée. "Dans l'état actuel, on est devant des homicides", a conclut Michèle Delaunay, "je prends cette situation très au sérieux".

La rédaction