BFMTV

Cadeaux de Noël "made in China": "13 heures de travail par jour 7 jours sur 7"

illsutration

illsutration - -

A l'approche de Noël, des associations se mobilisent pour sensibiliser les consommateurs tentés d'acheter des cadeaux "made in China".

Nombreux sont les jouets fabriqués dans des usines chinoises. Mardi matin des associations se sont réunies au croisement du boulevard Haussmann et du boulevard des Italiens, devant les grands magasins, à Paris pour dénoncer les conditions de travail des ouvriers chinois.

"Approchez Mesdames et Messieurs, approchez! Voici le tout nouveau modèle de Barbie, Barbie ouvrière": un camelot faisait la promotion d'un drôle de modèle de la célèbre poupée, la bouche muselée et les bras enchaînés

Fanny Gallois, responsable des campagnes dans l'association Peuple Solidaire explique que "pour pouvoir atteindre un salaire suffisant pour vivre, les ouvriers sont contraints de travailler jusqu'à 100 heures de travail supplémentaires par mois. Cela peut être concrètement 13 heures de travail par jour 7 jours sur 7 en période de pointe, dans des conditions très difficiles".

Les ouvriers vivent "dans des dortoirs"

D'autant que, comme le souligne Fanny Gallois, "des travailleurs sont obligés de travailler debout" et vivent parfois "dans les dortoirs attenant aux usines à 10 ou 12 par chambrée sans matelas, dans une chaleur étouffante l'été et dans des conditions d'hygiène déplorables".

En octobre, CLW avait rendu public un rapport après une enquête menée par des enquêteurs infiltrés dans six usines chinoises. L'enquête avait constaté de multiples violations du droit du travail en matière de respect des horaires ou des rémunérations.

La rédaction avec A. Amouyal