BFMTV

Bourges: un patient de l'hôpital porte plainte pour homophobie

-

- - ALAIN FOUGERAY / AFP

Un message insultant avait été découvert sur la table de nuit de sa chambre d'hôpital.

Le Procureur de la République de Bourges (Cher) a été saisi par Stéphane Clavier, un homme de 45 ans, après la découverte d’un message à caractère homophobe dans sa chambre d’hôpital. Il était soigné pour des problèmes d’intestins au service de gastro-entérologie du groupe hospitalier Jacques Cœur de Bourges. Le berrichon, de retour d’une promenade avec son mari, a eu la mauvaise surprise de découvrir un message éloquent griffonné sur un bout de papier déposé sur sa table de nuit : "On ne soigne pas les gays". Une plainte a été déposée contre X.

"Ça me fait plutôt mal de voir des comportements comme ça, on est là pour être soigné, on n'est pas là pour être jugé" explique Stéphane à France Bleu Berry. D’autant plus que ce message n’est pas le seul comportement homophobe dont le patient a été victime. "Le matin par exemple au petit déjeuner, au lieu de dire bonjour monsieur, c'était : vous voulez quoi ? avec un regard assez insistant, on ne se sentait pas à notre place, rejetés." Stéphane Clavier est un habitué de cet établissement. Suivi depuis de nombreuses années pour une grave pathologie gastrique, il avait mis en ligne une pétition pour expliquer sa condition médicale.

Contacté par France Bleu Berry, l’hôpital assure qu’une enquête interne a été diligentée, bien que l’origine du message soit pour le moment inconnue. Selon eux, "l'établissement est attaché depuis toujours à des principes éthiques forts de service public et de respect de tous ses patients."

Hugo Septier