BFMTV

Bouches-du-Rhône: un incendie ravage 170 hectares près d'Aubagne, la population appelée à se confiner

La fumée de l'incendie visible depuis Saint-Cyr-sur-Mer, dans le département voisin du Var.

La fumée de l'incendie visible depuis Saint-Cyr-sur-Mer, dans le département voisin du Var. - Capture BFMTV

Des vacanciers ont dû être évacués d'un centre de vacances entre Aubagne et Carnoux mais la préfecture assure qu'aucune habitation n'est menacée.

Un feu de forêt s'est déclaré samedi après-midi près d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, mobilisant d'importants dispositifs de secours et obligeant certains habitants à se confiner chez eux, a-t-on appris auprès des pompiers. Peu avant 21 heures, le feu, signalé vers 17h30, avait ravagé 170 hectares de végétation, d'après les chiffres publiés par les pompiers du département sur leur compte Twitter.

Des vacanciers qui résidaient près d'Aubagne ont dû être évacués. Assurant qu'aucune habitation n'était menacée, et qu'aucune évacuation n'était envisagée à l'exception du centre de vacances Odalys entre Carnoux et Aubagne, la préfecture des Bouches-du-Rhône, qui a ouvert une cellule de crise, a ajouté dans un communiqué que la ligne SNCF entre Aubagne et Cassis était coupée, ainsi que des lignes électriques.

Rapide progression à cause du mistral

L'origine du feu se situe sur le secteur de la Pérussonne au sud d'Aubagne, selon un communiqué du Codis. "Situé dans une zone boisée et comportant des habitations principalement individuelles sur les parties gauche et avant", l'incendie progressait rapidement, en présence d'un fort mistral.

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont engagé 5000 pompiers et 170 engins de lutte et de commandement. Ils sont appuyés par des moyens aériens départementaux (hélicoptères bombardier d'eau) et six aéronefs de la sécurité civile (4 canadair, 2 tracker et 1 dash).

La mairie de Carnoux, commune vers laquelle semble se diriger l'incendie selon la préfecture, a ouvert samedi soir une salle municipale pour accueillir les riverains.

Appel au confinement

Sur les réseaux sociaux et dans leurs communiqués, les pompiers appellent les personnes vivant à proximité de l'incendie à se confiner à l'intérieur de leurs habitations en fermant volets et fenêtres, en retirant les bouteilles de gaz et en facilitant l'accès des secours (laisser ouverts les portails).

Samedi soir, plusieurs autres départs de feu ont été signalés, notamment à Fos-sur-Mer et à Puyloubier. Dans la journée, l'ensemble des massifs forestiers des Bouches-du-Rhône étaient fermés à toute circulation, y compris à pied, en raison de la sécheresse et du vent, propices au déclenchement d'incendies.

Dimanche, 23 des 24 massifs resteront fermés au public à cause du fort risque d'incendie.

Charlie Vandekerkhove avec AFP