BFMTV

Bordeaux: uriner en pleine rue sera désormais verbalisé à hauteur de 450 euros

La ville de Bordeaux souhaite mettre fin à cette pratique

La ville de Bordeaux souhaite mettre fin à cette pratique - Michal Cizek - AFP

Un montant volontairement élevé, qui a pour but la dissuasion.

Cela faisait maintenant plusieurs mois que la municipalité de Bordeaux souhaitait sonner la glas d'une incivilité qui touchait plusieurs de ses quartiers: les nombreux passants et fêtards qui urinaient à même les rues de la cité girondine. 

En 2016 déjà, la mairie avait mis au point une peinture hydrophobe qui avait "piégé" certains passants. Dans les faits, le liquide était renvoyé sur leurs pieds et jambes grâce à cette invention.

Cette fois-ci, la municipalité bordelaise a décidé d'aller bien plus loin. Comme le précise Sud-Ouest, uriner sur la voie publique sera désormais puni d'une amende de 450 euros, un tarif volontairement élevé, qui devrait dissuader les incivilités. 

La publication locale souligne également que 87 toilettes publiques sont disponibles sur l'ensemble du territoire de Bordeaux Métropole.

A Paris, amendes et "uritrottoirs"

Bordeaux n'est pas la seule ville de France a a voir pris le problème de l'épanchement d'urine à bras-le-corps. A Paris, plus de 5.300 Parisiens avaient, en 2017, été verbalisés à hauteur de 68 euros

Toujours dans les rues parisiennes, des "uritrottoirs" ont également été installés. Ils permettent aux passants victimes d'une envie pressante de se soulager tout en faisant pousser une plante. 

Hugo Septier