BFMTV

Enceinte de six mois, un magasin lui refuse l'accès aux toilettes, elle est obligée d'uriner sur le parking

Avec 90% des achats automobiles qui sont des renouvellements, les marques cherchent à fidéliser leurs clients.

Avec 90% des achats automobiles qui sont des renouvellements, les marques cherchent à fidéliser leurs clients. - AFP

Interpellée sur les réseaux sociaux, l'enseigne a présenté ses excuses à la jeune femme.

Une jeune femme de 23 ans, enceinte de six mois, s'est vue refuser l'accès aux toilettes d'un magasin à Vésoul, en Haute-Saône, le 21 août dernier. Pour se soulager, la jeune femme a été obligée d'uriner sur le parking, entre deux portières. 

Depuis, sa mère ne décolère pas. "C'est honteux, inadmissible", témoigne-t-elle dans le quotidien L'Est Républicain. Les deux femmes se promenaient dans les rayons du magasin Action avec leur famille quand la jeune Audrey a eu envie d'uriner. Alors qu'elle demandait à plusieurs employés si elle pouvait utiliser les toilettes, on lui a répondu de façon évasive qu'il n'y en avait pas dans l'établissement. 

"Ma fille a donc dû courir sur le parking. Comme il n’y a pas grand-chose pour se cacher, elle a dû déplacer sa voiture, la garer en biais et faire pipi entre deux portières. Pour moi, ils sont tenus d’ouvrir leurs toilettes aux enfants, aux femmes enceintes ou aux gens malades", s'énerve la maman.

L'enseigne a présenté ses excuses

La mère de la jeune fille a interpellé l'enseigne sur les réseaux sociaux, qui s'est excusée pour l'incident. "Nous avons pris contact avec la cliente pour présenter nos excuses et l’avons assurée de toute notre compréhension face à son mécontentement", a expliqué l'enseigne contactée par L'Est Républicain. "Nous […] avons également contacté le même jour le magasin, pour faire un rappel de nos procédures internes qui autorisent l’accès aux toilettes aux personnes âgées, aux femmes enceintes, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant une raison médicale." 

Cy.C