BFMTV

Bizutage: l'armée de Terre condamne une vidéo de jeunes militaires violentés par leurs instructeurs

La vidéo montre de jeunes militaires être violentés par leurs instructeurs.

La vidéo montre de jeunes militaires être violentés par leurs instructeurs. - Capture d'écran Twitter - Yvan_Benedetti

Une vidéo où de jeunes militaires du 35e Régiment d'infanterie (RI) de Belfort se font violenter par leurs instructeurs totalise plus de 650.000 vues sur Twitter depuis sa publication en août.

Coup de poing, gifle, genou dans les côtes... Une vidéo, diffusée depuis la fin du mois d'août sur les réseaux sociaux, met en scène une fausse remise de grade au cours de laquelle de jeunes militaires du 35e Régiment d'infanterie (RI) de Belfort se font violenter par leurs instructeurs. Elle totalise plus de 650.000 vues sur Twitter.

Si l'Armée de Terre était pour le moment restée silencieuse, elle a réagi sur Twitter, affirmant ne pas tolérer "de tels comportements, de quiconque envers quiconque".

"Cette affaire est connue, prise en compte et les responsables ont été sanctionnés", poursuit l'institution. 

"Pas des brimades, mais un fait unique, non organisé"

Auprès du quotidien l'Est Républicain, le chef du régiment, le colonel Augier, a assuré jeudi qu'une enquête avait été ouverte en interne dès la connaissance des faits, début septembre, par le chef de corps du 35e RI. 

"La remise de grades officielle s’était déroulée au Ballon d'Alsace, mais 25 jeunes ont voulu une cérémonie plus virile, moins cordiale. Ils en ont parlé à leurs sergents, qui ont fait l’erreur d’accepter", a-t-il expliqué.

Pour lui, "il ne s'agit pas de brimades, mais d'un fait unique, non organisé, qui découle d'une erreur d'appréciation". La vidéo "détruit tout ce qu'[ils] font au quotidien pour transmettre [leurs] valeurs à [leurs] 1200 hommes". La sanction des trois auteurs des coups et de la personne qui a filmé "aura vertu d’exemple pour éviter que de tels actes ne se reproduisent", a-t-il affirmé, sans préciser en quoi elle consistera.

Clément Boutin