BFMTV

Bientôt une maison de retraite pour éléphants en Haute-Vienne?

Eléphant (Photo d'illustration)

Eléphant (Photo d'illustration) - Tony Karumba - AFP

Des soigneurs du zoo d'Anvers souhaitent ouvrir une "maison de retraite" pour éléphants dans le Limousin. Il s'agirait du premier sanctuaire pour éléphants d'Europe.

Sofie Goetghebeur et Tony Verhulst, deux anciens soigneurs du zoo d'Anvers (Belgique), sont sur le point de voir leur rêve se réaliser, rapporte ce lundi France Bleu Limousin.

Leur projet, appelé "Elephant Haven", consiste à ouvrir une maison de retraite...pour éléphants à Saint-Nicolas Courbefy, en Haute-Vienne.

"Ici, c'était l'équilibre parfait. Le prix du terrain était le moins cher. En plus, le climat est idéal pour les éléphants. Ni trop chaud, ni trop froid", a déclaré Tony sur France Bleu Limousin.

Un projet soutenu par André-Joseph Bouglione

Sofie et Tony sont pour l'instant bien partis. Après avoir obtenu le feu vert des autorités sanitaires, ils ont reçu un soutien de taille: celui d'André-Joseph Bouglione, l'homme qui veut "réinventer le cirque traditionnel", sans animaux.

"C'est notre futur public, dans dix ans, ce seront les gens qui amèneront peut-être leurs enfants au cirque. Et si eux condamnent l'exploitation commerciale des animaux, il faut anticiper cette situation, et essayer de créer une transition", a précisé André-Joseph Bouglione.

Cette transition, ce serait donc la création d'un sanctuaire où les éléphants pourraient prendre une retraite bien méritée.

Premier pachyderme en 2018

Prochaine étape espérée par Tony et Sofie: l'arrivée d'un premier pachyderme en 2018. A terme, ils espèrent pouvoir accueillir 10 éléphants.

Pauline Armandet