BFMTV

Berck: opportunité économique ou aberration écologique? La future serre tropicale Tropicalia divise

-

- - Octav Tirziu Atelier

Une réunion publique a été organisée lundi par les responsables du projet prévu pour 2022. Pas de quoi convaincre les défenseurs de l'environnement, qui dénoncent un futur parc d'attraction énergivore et sans aucun sens. À l'inverse, d'autres voient Tropicalia comme un opportunité pour la région.

Elle n'est pas encore sortie de terre qu'elle est déjà au centre des débats dans la petite ville de Rang-du-Fliers, près de Berck. Tropicalia, immense serre tropicale qui devrait voir le jour en 2022, était au cœur d'une réunion publique d'information qui s'est tenue lundi soir et à laquelle assistaient des défenseurs du projet et des citoyens opposés à sa construction.

Il faut dire que cette serre tropicale à de quoi susciter de vives oppositions. Le bâtiment, dont les travaux devraient débuter dans quelques mois, ne ferait pas moins de 20.000 mètres carrés et accueillerait toutes sortes de végétaux et animaux tropicaux. Pour cela, la température de Tropicalia serait constamment comprise entre 22 et 28°C... été comme hiver.

Un projet "qui n'a strictement aucun sens"?

De nombreux défenseurs de l'environnement perçoivent ainsi ce projet comme une aberration écologique et un parc d'attraction énergivore sur un territoire qui n'a pas vocation à accueillir des espèces végétales et animales vivant logiquement dans des écosystèmes tropicaux.

"Ce n'est pas un projet écologique, assure au micro de BFM Grand Littoral un habitant de la région qui a assisté à la réunion publique organisée lundi. C'est un projet qui prône l'enfermement des animaux, qui veut introduire dans le Nord-Pas-de-Calais, en France, un biotope tropical, ce qui n'a strictement aucun sens."

D'autres détracteurs du projet pointent du doigt la pollution qui pourrait être généré par Tropicalia. "Je n'ai rien contre la technologie innovante, mais à quelle fin?", questionne un participant, qui parle d'une "sorte de tourisme rapide de trois heures, où les gens vont majoritairement venir en voiture pour repartir par l'autoroute".

Tropicalia, une manière de "dynamiser la région"?

Les défenseurs du projet, qui évitent d'aborder la question énergétique de Tropicalia, voient dans cette future serre une opportunité économique pour la région de Berck et un facteur d'attractivité

"Ca va dynamiser notre communauté d'agglomération du Montreuillois, et aussi la Côte d'Opale, qui est une très belle région", juge au micro de BFM Grand Littoral une personne qui assistait à la réunion lundi.

Pour un autre témoin interrogé, il s'agit d'un "beau projet" qui va "générer beaucoup d'emplois" et "dynamiser la région".

Malgré l'opposition des défenseurs de l'environnement, les travaux de Tropicalia devraient débuter dans quelques mois au Champ Gretz, entre Verton et Rang-du-Fliers. Cette serre, qui devrait devenir la plus grande au monde, sera financée par des investisseurs privés et coûtera 50 millions d'euros.

Une pétition a cependant été lancée par les opposants à cette serre XXL sur le site Mes Opinions. Elle a pour l'instant recueilli plus de 14.300 signatures.

Juliette Mitoyen