BFMTV

Benoît Hamon, invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi à 8h35, sur RMC et BFMTV

Benoît Hamon, ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la consommation.

Benoît Hamon, ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la consommation. - -

Jean-Jacques Bourdin recevra Benoît Hamon ce mercredi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Le ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation commentera les suppressions d’emplois annoncées chez Spanghero. Il sera aussi question de son projet de loi sur la consommation, et du financement de l'Economie sociale et solidaire, au moment où le moral des Français chute à un niveau historique.

Jean-Jacques Bourdin recevra Benoît Hamon ce mercredi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Le ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation sera interrogé sur les 240 suppressions d’emplois annoncées par l’administrateur judiciaire de l’entreprise Spanghero mardi. Le 15 février dernier, le président de l’entreprise au cœur du scandale de la viande de cheval, Barthélémy Aguerre, avait accusé le ministre de « mettre en danger » le personnel « sans aucune preuve ».
En question également, le projet de loi sur la consommation, qui sera en discussion à l’Assemblée nationale fin juin pour un vote à l’automne. Pour Guy Leclerc, président de la Fédération du commerce associé (FCA), certaines dispositions de cette loi pourraient « éloigner le consommateur de l'entreprise ».

Le Leasing, nouvelle forme de crédit sur les biens de très grande consommation

En outre, un rapport sur le financement de l'Economie sociale et solidaire sera remis ce vendredi à Benoît Hamon par le directeur général de la Banque Public d’investissement ; une occasion pour le ministre d’évoquer plusieurs des points de la loi Economie sociale et solidaire qu'il présentera en juillet en Conseil des ministres.
Le 8 juin, Benoît Hamon sera à Londres pour évoquer "la finance sociale" dans le cadre de l’avant Sommet du G8. Un sujet questionné par le gouverneur de la Banque de France mardi, inquiet de l’impact potentiellement négatif du projet de taxe sur les transactions financières. Par ailleurs, le ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation pourrait s’exprimer sur le Leasing, une nouvelle forme de crédit désormais adaptée à la vente de biens de très grande consommation, dans un contexte économique tendu : le moral des ménages s’est effondré en mai à son plus bas niveau historique, faisant reculer de trois points l'opportunité d'effectuer des achats importants.

Claire Béziau, avec Jean-Jacques Bourdin