BFMTV

Bagneux : « Les habitants n’ont pas oublié »

-

- - -

Les membres du "gang des barbares" seront jugés aux assises début 2009. En février 2006, ils avaient tué un jeune de confession juive décède après l'avoir séquestré et torturé.

Youssouf Fofana et 20 membres présumés du "gang des barbares" ont été renvoyés lundi 18 février devant la Cour d'assises des mineurs de Paris pour avoir séquestré et torturé à mort Ilan Halimi en février 2006 à Bagneux dans les Hauts-de-Seine. Le jeune français de confession juive avait été retrouvé nu, baîllonné et le corps portant des traces de tortures et de brûlures le 13 février 2006 près de la gare RER de Sainte-Geneviève-des-Bois. Il est décédé le même jour, des suites de ses blessures. Ses ravisseurs, qui se faisaient appeler le "gang des barbares", demandaient à sa famille une rançon de 450 000 euros. Ils ont expliqué plus tard qu'ils pensaient qu'Ilan Halimi était riche, car juif. Le procès ne devrait pas s’ouvrir avant 2009.

Encore traumatisés par ce drame, plusieurs centaines d'habitants de Bagneux se sont réunis, pour la seconde fois depuis 2006, le 13 février dernier pour une manifestation du souvenir. A travers ces rassemblements, 2 ans après les faits, ils tiennent à faire passer un message : « Bagneux n’a pas oublié ce qui s’est passé, et le condamne avec la plus grande fermeté », explique Marie-Hélène Amiable, la maire PCF de Bagneux.

La rédaction, avec Philippe Gril