BFMTV

Avatar, gros succès déprimant ?

-

- - -

Il a fait couler Titanic. Avatar, la super-production en 3D de James Cameron explose le box-office mondial, mais fait aussi déprimer certains spectateurs...

Ce n'était qu'une question de temps. Avatar, la superproduction en 3D du réalisateur américain James Cameron est devenu LE plus gros succès au box-office de toute l'histoire du cinéma. Un Français sur six l'a déjà vu (plus de 10 millions de spectateurs en France, derniers chiffres du 21 janvier). Et le studio hollywoodien Century Fox l'a annoncé hier mardi, c'est désormais officiel : Avatar bat Titanic au box-office mondial ! 1,3 milliard d'euros de recettes, dans le monde entier... jamais un film n'avait rapporté autant d'argent, et surtout aussi vite. Le film est sur les écrans depuis seulement 5 semaines. A titre de comparaison, Titanic avait mis 10 mois pour engranger de telles recettes.
Et le succès ne devrait pas s'arrêter là. Ceux qui ont les yeux rivés sur le box-office prédisent au final près de 2 milliards et demi d'euros de recettes. Pari réussi donc pour James Cameron, qui a investi plus de 350 millions d'euros pour la production et la promotion du film. Avatar a été tourné avec des caméras ultra sophistiquées, pour une projection en 3D. En plus du ticket de cinéma, il faut d'ailleurs payer les lunettes spéciales (3 euros la paire en moyenne). Ce qui explique aussi ces chiffres de recettes astronomiques.

« Je suis en dépression post-Avatar »

Autre phénomène, moins glorieux : la déprime guetterait certains spectateurs au sortir du film. Et ce n'est pas une plaisanterie. Le monde idéal de Pandora, décrit dans le film, n'existe pas. Et pour certains, c'est un peu dur à avaler. Depuis la sortie du film, des dizaines de forums se sont ouverts sur la toile. Sur l'un d'entre eux (avatar-community.com), les internautes avouent « se sentir mal une fois revenus dans la réalité ». Comme ce garçon de 19 ans, qui a vu le film 6 fois et qui depuis, se dit « en dépression ».
Une dépression post-Avatar, qui pousse certains à se transformer en Na'vi, les créatures humanoïdes peuplant Pandora, le visage maquillé en bleu et blanc. D'autres vont même jusqu'à apprendre leur langue, des cours étant proposés sur internet. Pas sûr que ce soit le bon remède...

La rédaction, avec Jonathan Landais