BFMTV

Aurélie Châtelain sera finalement décorée de la Légion d'honneur à titre posthume

D'après l'Elysée, Aurélie Châtelain sera finalement décorée de la Légion d'honneur à titre posthume - Jeudi 7 janvier 2016

D'après l'Elysée, Aurélie Châtelain sera finalement décorée de la Légion d'honneur à titre posthume - Jeudi 7 janvier 2016 - -

A l'âge de 33 ans, Aurélie Châtelain avait été retrouvée morte dans sa voiture, à Villejuif. La jeune femme avait vraisemblablement croisé la route d'un homme soupçonné de préparer un attentat  et dont l'ADN avait été retrouvé sur le véhicule de la victime.

L'Elysée a annoncé à la famille d'Aurélie Châtelain, tuée en marge du projet d'attaque avorté d'une église à Villejuif en avril 2015, qu'elle recevrait la Légion d'honneur à titre posthume, réparant une omission qui a fait polémique, a indiqué l'avocat des proches de la victime.

"L'Elysée a appelé son ancien compagnon pour lui annoncer qu'elle serait faite chevalier de la Légion d'honneur, à titre posthume, dans la prochaine promotion", a déclaré Me Antoine Casubolo-Ferro, une information également révélée par France Inter.

15 victimes recevront la légion d'honneur à titre posthume

La prochaine promotion "civile" de la Légion d'honneur est prévue à Pâques. Vingt victimes et héros des attentats de janvier 2015 à Paris et de la tentative d'attaque à bord du Thalys en août figuraient dans la promotion du 1er janvier, dont quinze à titre posthume.

Mais pas Aurélie Châtelain, tuée par balle au matin du dimanche 19 avril 2015 à Villejuif (Val-de-Marne), où le jihadiste présumé Sid Ahmed Ghlam est soupçonné d'avoir voulu attaquer une église, un projet finalement avorté. Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen pour cet assassinat en relation avec une entreprise terroriste: son ADN avait été retrouvé dans la voiture de la victime, alors que du sang d'Aurélie Châtelain se trouvait sur la parka du jihadiste présumé.

A.-F. L. avec AFP