BFMTV

Attentat déjoué: Strasbourg maintient son marché de Noël et affine sa sécurité

Le maire de Strasbourg a annoncé que le marché de Noël de la ville est maintenu, après l'interpellation de quatre hommes dans le cadre d'une opération antiterroriste. Le dispositif de sécurité sera plus important.

"Sauf événement ou menace directe ou grave, le marché de Noël est maintenu", a déclaré le maire de Strasbourg, après l'interpellation de quatre Strasbourgeois impliqués dans un attentat terroriste. Les mesures de sécurité prévues sont "plus importantes que l'année dernière" et "le dispositif sera encore affiné cette semaine", avant l'ouverture prévue ce vendredi, a-t-il précisé.

"Strasbourg n'était pas visée", a-t-il affirmé au cours d'une conférence de presse, après s'être entretenu avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ce dernier a confirmé son intention de "venir au marché de Noël pour bien prendre la mesure du dispositif", a ajouté le maire.

Un employé municipal arrêté lors de l'opération antiterroriste

Une opération antiterroriste menée dans la nuit de samedi à dimanche a permis de "déjouer un nouvel attentat en France", avec les interpellations de sept personnes à Strasbourg et Marseille, a affirmé ce lundi le ministre de l'Intérieur. L'enquête doit déterminer si le projet déjoué était une action coordonnée visant à frapper plusieurs sites sur le territoire, a ajouté Bernard Cazeneuve. 

L'une des personnes appréhendées à Strasbourg est un employé municipal. "Cela me préoccupe", a reconnu le maire de la ville. Il ajoute cependant: "Arrêter le marché de Noël conforterait la propagande de l'Etat islamique". 

Le marché de Noël de Strasbourg se tiendra du 25 novembre au 24 décembre. Il attire chaque année près de 2 millions de visiteurs, dont de très nombreux étrangers. Pour la deuxième année consécutive, le centre ville, deviendra une forteresse avec une quinzaine de checkpoints et une sécurité assurée par un important déploiement de policiers et de militaires.

A.Mi avec AFP