BFMTV

Assaut à Saint-Denis: le logeur des terroristes condamné pour la mort d'un homme en 2008

Il a été interpellé par la police pour déposer son témoignage. L'homme qui a prêté l'appartement où se sont retranchés les terroristes à Saint-Denis tombe des nues. Jawad Bendaoud, c'est son nom, a par ailleurs un lourd passé judiciaire derrière lui.

"J'ai appris que c'était chez moi et que les individus sont retranchés chez moi et... voilà. J'étais pas au courant que c'était des terroristes moi" explique l'homme un peu hagard, cueilli par la police au petit matin après la découverte chez lui de plusieurs terroristes retranchés.

"J'ai voulu rendre service"

Comment ces terroristes se sont retrouvés dans son appartement ? L'homme explique avoir voulu rendre service. "On m'a dit d'héberger deux personnes pendant trois jours et j'ai rendu service, si j'avais su vous croyez que je les aurais herbégés ?"

L'homme n'a pour autant pas fini de répondre aux questions des enquêteurs. Car Jawad Bendaoud est loin d'être inconnu de leurs services. En 2008, il a en effet été condamné à 8 ans de prison par la Cour d'assises de Bobigny.

Crime de sang

Le 26 décembre 2006, Jawad Bendaoud tue son meilleur ami, David, âgé de 16 ans, après une dispute autour d'un téléphone portable qui avait disparu. L'adolescent meurt sur le coup et Jawad Bendaoud se rend à la police dans la soirée.

Deux ans plus tard, le 6 novembre 2008, alors âgé de 22 ans, Jawad Bendaoud est finalement reconnu coupable de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner et condamné à 8 ans de réclusion par la Cour d'assises de Bobigny. Incarcéré à la centrale de Val de Reuil, il aurait eu en prison un comportement exemplaire. Il en est sorti il y a moins d'un an.

P.A.