BFMTV

Incendie en Ardèche: le feu de forêt est fixé

Près de 300 pompiers sont mobilisés contre un feu de forêt près de Saint-Marcel-lès-Annonay.

Quelque 300 pompiers, appuyés par des Canadair, luttaient samedi après-midi contre un incendie près de Saint-Marcel-lès-Annonay, en Ardèche, qui a déjà détruit plusieurs dizaines d'hectares et menaçait des maisons. Le feu de forêt a été fixé dans la soirée a indiqué la préfecture.

"L'incendie évolue favorablement, on espère pouvoir le circonscrire dans le courant de la soirée", indiquait plus tôt ce samedi soir sur BFMTV la secrétaire générale de la préfecture de l'Ardèche Julia Capel-Dunn.

Entre 50 et 70 personnes ont par ailleurs été évacuées du hameau d'un village. Elles devraient réintégrer leurs logements "dans les heures qui viennent", ajoute la secrétaire générale de la préfecture.

"A terme, ce seront 280 pompiers" venus également de la Loire et de la Drôme qui seront mobilisés pour combattre le feu qui a débuté en début d'après-midi, a indiqué à l'AFP le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) d'Ardèche.

Poussé par le vent, l'incendie, dont l'origine n'est pas encore déterminée, risquait de se diriger vers le département voisin de la Loire.

Le département toujours placé en vigilance canicule

Les habitants, qui ont arrosé leurs maisons pour les protéger, ont tous en mémoire, selon le quotidien régional Le Progrès, l'incendie du 20 août 2000 qui avait ravagé 1.800 hectares dans ce même secteur entre l'Ardèche et la Loire, sans faire de victimes.

A l'époque, 950 soldats du feu avaient bravé la fournaise et une cinquantaine d'habitations, dans plusieurs hameaux, avaient été évacuées. L'Ardèche et la Loire étaient toujours placées samedi en vigilance orange canicule par Météo France.

H.G. avec AFP