BFMTV

Apéro, pique-nique, barbecue... qu'a-t-on le droit de faire dans les parcs parisiens?

Les jardins du Trocadéro.

Les jardins du Trocadéro. - Alain Jocard - AFP

Pendant l'été, les parcs parisiens sont pris d'assaut. Prisés pour leur cadre et leur fraîcheur, on ne peut toutefois pas y faire n'importe quoi.

Météo-France prévoit encore un week-end de grand soleil et de chaleur à Paris, avec des températures qui grimperont jusqu'à 30 degrés.

Dans la capitale, les Parisiens qui ne sont pas partis en vacances chercheront sans doute à se mettre au frais dans les nombreux parcs et jardins de la capitale. Pique-nique, apéros vont-être au rendez-vous, mais qu'a-t-on vraiment le droit de faire dans ces espaces verts? 

>La consommation d'alcool interdite

Dans les parcs et jardins de la capitale, les apéros devraient en théorie être sans alcool. La réglementation générale des jardins et bois de la ville de Paris est très claire: "l'introduction et la consommation de boissons alcoolisées sont interdites".

Cette interdiction de la consommation d'alcool dans les parcs est aussi valable au bord du canal Saint-Martin et sur les quais de Seine en vertu d'un arrêté préfectoral.

Dans les faits, il suffit de se promener un samedi d'été dans ces lieux pour constater que l'interdiction est loin d'être respectée, il existe indéniablement une tolérance. En revanche, l'état d'ivresse étant interdit dans tous les lieux publics, un Parisien un peu trop aviné après son apéro d'été pourrait très bien se voir verbalisé par une patrouille de police et écoper d'une contravention pouvant atteindre 150 euros

>Oui pour le pique-nique, mais sans déchets 

Pas de problème pour les pique-nique, ils sont tout à fait autorisés (et heureusement) dans les parcs et jardins. Dans certains espaces verts, des espaces sont d'ailleurs aménagés exprès. Toutefois, s'il vous prenait l'envie d'organiser un grand pique-nique rassemblant plus de trente personnes, une demande doit être adressée à la mairie de Paris (evenements@paris.fr). 

Autre bémol, il faudra évidemment penser à ramasser ses déchets. Il est interdit de salir l'espace public et donc d'abandonner tout détritus, y compris alimentaire. En matière de propreté, toute incivilité fait encourir une amende forfaitaire de 68 euros

Alors que la propreté de Paris est souvent remise en question, la ville a décidé de déployer davantage d'installations pour inciter les Parisiens à jeter leurs déchets. En plus des poubelles déjà en place, plus de 100 conteneurs de grande capacité ont été installés dans les parcs et jardins. 

>Pour le barbecue, il faut quitter Paris

Comme la consommation d'alcool, les feux et barbecues sont formellement interdits par la réglementation générale des parcs et jardins. Cette interdiction s'applique aussi pour les bois de Vincennes et de Boulogne. 

Pour goûter aux joies du barbecue, il faudra sortir de Paris et viser les friches reconverties en lieux festifs pour l'été comme la Halle Papin à Pantin ou le jardin d'été de Vive les Groues à Nanterre. Les nombreuses bases de loisirs en Ile-de-France autorisent pour la plupart les barbecues sur leurs sites. 

>Baignade interdite

Si après le pique-nique, il vous venait l'envie de plonger tête la première dans le plan d'eau du parc Montsouris, là encore c'est interdit. "Les pièces d'eau, ruisseaux, lacs, fontaines et les bassins sont interdits à la baignade", précise la réglementation des jardins. 

Pour une baignade autorisée et où la qualité de l'eau est analysée, direction le bassin de la Villette. Pour la deuxième année, des structures flottantes ont été installées et permettent de profiter de quatre bassins de profondeur différente. 

Carole Blanchard