BFMTV

Aéroport de Roissy: un SDF introuvable après le vol de 300.000 euros en liquide

-

- - FRED DUFOUR / AFP

Pour une raison encore inconnue, le système de surveillance du bâtiment administré par la société de transports de fonds Loomis a connu une défaillance.

La semaine passée, un sans-abri de 50 ans a réussi un improbable tour de force: celui de dérober 300.000 euros en liquide sans armes ni violence, mais grâce à un incroyable concours de circonstances.

La scène se passe vendredi dernier en plein coeur du terminal 2F de l'Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle dans le Val-d'Oise. Comme l'explique Le Parisien dans ses colonnes, l'homme fouillait dans des poubelles situées non-loin d'un centre-fort de la société Loomis, spécialisée dans les transports de fonds, lorsque l'une des portes du bâtiment s'ouvre, sans raison apparente. A l'intérieur, de fortes sommes d'argent sont stockées. 

La suite, ce sont les officiers de la Police judiciaire de Seine-Saint-Denis qui la découvrent sur les enregistrements de vidéosurveillance. Aux alentours de 17h20, l'homme s'introduit dans les locaux de l'entreprise et en ressort quelques minutes plus tard, les bras chargés de deux sacs remplis de billets de banque. Sur les dernières images connues de ce cambriolage un peu particulier, le SDF accélère le pas en direction d'une route dénuée de système de vidéosurveillance avant de disparaître.

Le suspect est connu des policiers de l'aéroport

Du côté de Loomis, qui est entre autre en charge de la collecte de l'argent provenant des différents commerces du terminal et de l'alimentation des distributeurs, on ne s'explique pas une telle situation. Selon une source proche du dossier, "c'est effectivement tout à fait fortuit. Ce vagabond a bénéficié d'un concours de circonstances pour s'offrir un énorme cadeau de Noël." 

Une enquête est en cours. Elle devra dans un premier temps définir pour quelle raison ce bâtiment, censé être sécurisé, a connu une telle vulnérabilité. Le sans-abri est lui aussi recherché. "Les policiers de l'aéroport le connaissent. C'est un homme qui traîne sur la zone depuis un moment. [...] Mais pour l'instant ce suspect n'est pas réapparu" confirme cette même source. Une valise qui lui appartenait, vide, a été retrouvée à proximité des lieux du forfait. 

Hugo Septier