BFMTV

A Puteaux, les non-résidents privés de piscine

La ville de Puteaux a décidé de restreindre l'accès à la piscine aux seuls résidents de la ville dès que les températures dépassent 25 degrés. En pleine période de canicule, la mesure fait polémique.

Pas abonnés ou résidents de Puteaux, passez votre chemin. A l'entrée du complexe aquatique du Palais des sports de cette ville des Hauts-de-Seine, seuls les habitants de la commune ou les abonnés sont autorisés à entrer pour profiter de la fraîcheur de la piscine. Passé 25 degrés, la mairie a décidé de mettre en place ce règlement qui fait le bonheur de certains.

"J'ai passé une journée excellente à la piscine. Je ne venais plus dans cette piscine depuis plusieurs années, parce qu'il y avait trop de monde", explique une habitante. 

Mais à l'entrée, les recalés expriment leur déception en cette période de canicule.

"Je ne trouve pas ça normal, c'est une belle piscine, il y a des piscines à l'extérieur, je trouve qu'elle est sympa", regrette une Francilienne. Une autre avec ses enfants dans la voiture exprime sa "frustration", "surtout pour les enfants qui ont très chaud". 

Des "échauffourées" l'année dernière

De son côté, la municipalité invoque des raisons de sécurité pour justifier cette mesure, prise par arrêté municipal il y a un an. 

"On est plafonné à 800 entrées, à chaque personne qui sort on va la remplacer. L'année dernière, nous avions une file d'attente jusque dehors. Il y a eu des échauffourées, on a eu de la casse à l'intérieur. J'ai des familles qui viennent me voir et me disent, 'je ne peux pas accéder à ma piscine'. Comprenez que c'est gênant", argue Franck Cavaye, adjoint au maire. 

L'opposition dénonce quant à elle une injustice. "La piscine de Puteaux a coûté 50 millions d'euros pour sa construction. Les habitants de Puteaux n'y ont participé via leurs impôts qu'à hauteur de 10 millions d'euros. Les quatre cinquièmes de cet équipement ont été payés par les contribuables de toute la région Francilienne, même de toute la France", s'agace Christophe Grébert, élu d'opposition. 

Voisine de Puteaux, la ville de Neuilly a également décidé de réserver en partie son centre aquatique aux résidents et abonnés le week-end et en matinée.

C. B avec Alexis Delacour, Nassim Gomri