BFMTV

27% des "mis en cause" pour vol sont étrangers

-

- - -

L'étude précise aussi que 24% des voleurs sont des femmes et plus de 32% sont des mineurs.

Près de 27% des personnes mises en cause en 2012 dans des vols sont des étrangers, en hausse d'environ dix points en quatre ans, révèle ce mardi une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Ce bond s'explique par l'augmentation de la part de Roumains et de Géorgiens impliqués dans des vols ainsi que par celle, phénomène nouveau, de Tunisiens.

Dans le détail, l'ONDRP, a recensé 152 000 personnes mises en cause - interpellées par exemple mais pas obligatoirement condamnées - pour des vols en France, parmi elles 40 670 étrangers (26,8%).

"Des donneurs d'ordres envoient des hommes majeurs en France"

Cyrille Rizk, est responsable des statistiques à l’Observatoire national de la délinquance. Il précise qu'il s'agit majoritairement de "personnes issus de pays de l'est (...) sur des vols comme les vols à l'étalage, des vols sans effractions, des vols à la tire".

Il estime que ces éléments "sont commis par des personnes qui viennent de l'étranger, qui appartiennent à des réseaux criminels et qui vont envoyer l'argent ou le butin des vols vers des réseaux qui se trouvent à l'étranger". Cyrille Rizk insiste sur le fait qu'"on a des donneurs d'ordres qui sont à l'étranger et qui envoient notamment des hommes majeurs en France pour commettre ce type de vols".

Autres enseignements d l'étude, près de 24% des voleurs sont des femmes et plus de 32% sont des mineurs. Entre 2008 et 2012, la part des mineurs impliqués dans des vols a plutôt diminué mais celle des étrangers a nettement augmenté.

La rédaction