BFMTV

11-Novembre: avant leur action sur les Champs-Élysées, une Femen s'est infiltrée dans l'espace presse

Une militante Femen a réussi à infiltrer l'espace presse de l'Arc de Triomphe, le 11 novembre 2018 (Photo d'illustration)

Une militante Femen a réussi à infiltrer l'espace presse de l'Arc de Triomphe, le 11 novembre 2018 (Photo d'illustration) - Saul Loeb - AFP

Info BFMTV - Se faisant passer pour une photographe, une militante a réussi à pénétrer dans le carré réservé à la presse proche de l'Arc de Triomphe. Démasquée par un journaliste, elle a été exfiltrée par le service de sécurité.

Trois militantes Femen sont parvenues à forcer le dispositif de sécurité mis en place sur les Champs-Elysées ce dimanche alors que le convoi du président américain Donald Trump descendait l'avenue pour rejoindre l'Arc de Triomphe et les commémorations du 11-Novembre. D'après nos informations, l'une d'entre elles avait quelques heures plus tôt réussi à s'infiltrer dans l'espace presse situé place de l'Etoile.

Vers 8 heures, un journaliste présent sur place a repéré une femme présente dans le carré presse de l'Arc de Triomphe avec une fausse accréditation. Le badge portait le nom d'une photographe française qui n'était pas présente à l'événement mais la photo était en revanche bien celle de la militante Femen.

Alerté par le matériel factice de la jeune femme, en l'occurrence un vieil appareil argentique sans pellicule, le journaliste a signalé aux services de sécurité une probable usurpation d'identité. Par ailleurs, elle ne disposait pas d'un brassard obligatoire lui permettant de se trouver dans cette zone.

Un agent est alors venu contrôler la soi-disant photographe qui lui aurait expliqué qu'elle ne pouvait pas justifier son identité car elle avait perdu son passeport. Elle a finalement été escortée en dehors de l'espace presse, avant de finalement rejoindre deux autres militantes sur les Champs-Elysées.

Me.R. avec Mathieu Coache