BFMTV

Vigilance à Marseille face aux chauves-souris

BFMTV

Les autorités sanitaires mettent en garde contre les chauves-souris, présentes dans le Sud de la France, qui peuvent être porteuses de la rage.

Le centre antirabique de Marseille lance une mise en garde contre les risques de rage. En cause, les chauves-souris, qui sont de sortie en période estivale. Plusieurs cas de morsures ont été rapportés dans la région de Marseille. S'il n'y a pas de cas de rage humaine due à des morsures de chauves-souris en France, les autorités sanitaires appellent tout de même à la vigilance. En France, chaque année une cinquantaine de personnes sont traitées pour ce problème.

En effet, le contact avec une chauve-souris, morte ou vivante, peut être une source de contamination par la rage. Les chauves-souris font partie des derniers animaux en France encore porteur du virus. Ces petits volatiles redoublent d'activité en été, on les trouve d'ailleurs le plus souvent dans le sud de la France, parfois coincés dans un volet ou le coin d'une fenêtre.

Que faire quand l'on croise une chauve-souris ? Philippe Parola, médecin chef du centre antirabique de Marseille, explique qu'il « ne faut pas jouer avec les chauves-souris. Ce sont d'ailleurs des animaux qui sont protégés donc on ne peut pas non plus les tuer. Quand on pense chauve-souris, on pense au cliché du vampire. Mais en France les chauves-souris se nourrissent d'insectes. En revanche, il peut arriver que l'homme entre en contact avec elles si elles sont surprises ou si elles rentrent par erreur ».

En cas de contact avec une chauve-souris, il suffit de suivre un traitement préventif au cas où l'animal aurait été porteur du virus. Le médecin procède en deux temps, une vaccination et l'injection d'un sérum spécifique. Vous disposez environ d'une semaine pour voir un médecin après la morsure.

La rédaction et Sandrine Prioul