BFMTV

Sur Mars, le robot Opportunity bat un record de distance

Une des premières photos prises par Opportuniy, dès son arrivée sur Mars, en 2004.

Une des premières photos prises par Opportuniy, dès son arrivée sur Mars, en 2004. - -

Lancé il y a 10 ans sur la Planète rouge, le véhicule a parcouru près de 40 kilomètres depuis son arrivée, alors qu'il ne devait en faire qu'un seul. Aucun autre engin roulant sur la surface d’un autre monde n’a, jusqu'ici, fait mieux.

Dix ans, à parcourir, seul et sans s’arrêter, la planète Mars. Le petit véhicule Opportunity, lancé dans l’espace par la Nasa en 2004, a parcouru plus de distance sur la Planète Rouge que n'importe quel engin ayant roulé sur un autre corps céleste. Un record, dont l'agence spatiale américaine n’est pas peu fière.

Il bat Lunokhod 2 et son voyage sur la Lune, en 1973

Driven to Excel: Oppy passes Russia for off-Earth driving record. ~25mi(40km) + going http://t.co/Q35MRPsCvw pic.twitter.com/x4BxZZOwo5
— Spirit and Oppy (@MarsRovers) 28 Juillet 2014

Depuis son arrivée sur Mars, Opportunity, propulsé par l'énergie solaire, a couvert un peu plus de 40 kilomètres. Il a ainsi battu le record officieux établi par le robot Lunokhod 2, lancé par l'Union soviétique sur la Lune en 1973.

"Opportunity est allé plus loin que n'importe quel autre véhicule roulant sur la surface d'un autre monde", a déclaré John Callas, du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa à Pasadena, en Californie (ouest). "C'est remarquable si l'on considère qu'Opportunity ne devait à la base rouler que sur 1 kilomètre et qu'il n'a pas été conçu pour de telles distances", a-t-il ajouté.

"Marathon Valley" en vue

Opportunity, engin de mesure qui pèse environ 180 kilos et doté de six petites roues, ainsi que son jumeau aujourd'hui hors d'usage Spirit, ont découvert des traces d'environnements humides sur Mars, certains ayant pu être propices à la vie.

Grâce à une avancée de 48 mètres le 27 juillet, Opportunity, qui explore aujourd'hui le cratère Endeavour sur Mars, a dépassé les 40 kilomètres parcourus (40,25 km très précisément).

S'il est en mesure d'accomplir un autre marathon (un peu plus de 42 kilomètres), Opportunity pourrait arriver sur un autre lieu d'exploration très intéressant, surnommé "Marathon Valley" par les scientifiques.

Une manipulation complexe... et lente

"Conduire" ce petit robot à six roues n'est pas chose aisée puisque les scientifiques de la Nasa sont confrontés à un temps de réponse compris entre 4 et 20 minutes après l'envoi de chaque commande. Et une fois la tâche accomplie par Opportunity, le robot envoie une confirmation à la Terre... qui met à son tour entre 4 et 20 minutes pour revenir vers les ordinateurs de la Nasa.

En cas de problème, impossible donc d'intervenir rapidement, et c'est d'ailleurs ce qui avait causé la perte de Spirit, le robot jumeau d'Opportunity. Celui-ci a avancé dans un terrain plus souple que prévu et il s'est embourbé en avril 2009. Malgré toute l'inventivité et tous les efforts des chercheurs, le petit robot, dont deux roues sont en outre tombées en panne, n'a jamais pu se dégager.

Curiosity ne devrait pas faire aussi bien

Son descendant, le robot Curiosity lancé en 2012, a parcouru seulement 8,6 kilomètres jusqu'à présent, a précisé la Nasa. Et sa destination finale ne lui permettra pas a priori de rouler autant que son prédécesseur Opportunity.

Brave New World: On yestersol's drive, I left my landing ellipse
Jé. M. avec AFP