BFMTV

« Se lever et manger à la nouvelle heure »

BFMTV

Le professeur Damien Léger qui coordonne le centre du sommeil de l'Hôtel Dieu à Paris, donne quelques conseils pour mieux vivre ce changement d'heure.

Les rythmes hormonaux
"L’horloge biologique doit en fait s’adapter au sommeil. A l’éveil bien sûr, mais également pour toute une série de rythmes hormonaux. En particulier le cortisol (hormone du stress), la température interne, la sécrétion de l’hormone de croissance pour les enfants, et puis tous les rythmes cardiaques, respiratoires, rénaux, qui vont devoir se réadapter sur le nouvel horaire." (voir extrait sonore ci-contre)

Le temps d'adaptation
"Pour la plupart des gens, il faut une journée pour s’adapter à une heure de décalage horaire. D’autres personnes sont plus sensibles, ont plus de difficultés, il leur faudra 2 à 3 jours. Les enfants par exemple sont moins sensibles aux synchroniseurs, comme la lumière du jour (qui va permettre de bien se réadapter sur la nouvelle journée), et un certain nombre de rythmes sociaux. Les enfants sont donc un peu perdus et ont plus de mal à recadrer leur horloge interne sur le nouvel horaire." (voir extrait sonore ci-contre)

Les conseils pour s'acclimater
"Il faut profiter du week-end, pour bien s'adapter aux nouveaux horaires. Il convient d’adopter tout de suite le nouvel horaire pour que ce soit plus facile le lundi. Surtout ne pas trop se décaler. Adopter rapidement les horaires de repas "nouvelle heure" afin de faciliter l’adaptation de l’horloge biologique. Il faut profiter de la lumière. Le nouvel horaire permet d’avoir plus facilement de la lumière le matin. (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction et Jérémy Briquet