BFMTV

Perseverance: faut-il parler "d'amarsissage" ou "d'atterrissage"?

Illustration fournie par la Nasa du rover Perseverance au moment de son atterrissage sur Mars, après avoir descendu les derniers mètres le séparant du sol le long de câbles suspendus depuis l'étage de descente

Illustration fournie par la Nasa du rover Perseverance au moment de son atterrissage sur Mars, après avoir descendu les derniers mètres le séparant du sol le long de câbles suspendus depuis l'étage de descente - Handout © 2019 AFP

L'Académie française privilégie le terme d'"atterrissage" et n'accepte pas de néologisme.

Sept mois après son départ de la planète Terre, le rover Perseverance doit atterrir ce jeudi soir sur Mars. La mission de la Nasa est de permettre de récolter des éléments afin de trouver des traces de vie ancienne sur la planète rouge. Un but inédit.

Pour avoir des réponses, encore faut-il que Perseverance franchisse sans encombre les "sept minutes de terreur", tel qu'a été surnommée la manoeuvre hautement périlleuse qui précédera l'atterrissage du robot.

A noter que l'on parle d'"atterrissage" pour un engin qui va se poser sur la planète rouge. On aurait pu imaginer que le terme d'"amarsissage", à l'instar de son dérivé "alunissage" pourrait être usité à cette (rare) occasion.

L'explication est simple: selon l'Académie française, qui avait répondu en 2012 à nos confrères du Figaro. Lorsque l'on évoque un "atterrissage", on attribue souvent à tort son radical, "terre", à une référence à la planète Terre, qui est donc là un nom propre. Or ce radical évoque la terre, en tant qu'élément et donc un nom simple.

Pas d'"amarsissage" ni d'"alunissage" qui tienne

Dans sa neuvième et actuelle édition, le dictionnaire de l'Académie française définit l'atterrissage comme "l'action de se poser sur le sol". Cette lecture induit qu'il n'est donc pas question de faire une différence entre le sol de la planète Terre ou de Mars.

C'est aussi pour cette raison que le néologisme "alunissage", pourtant passé dans le langage courant, n'est pas accepté par les Immortels en habit vert. Selon Le Figaro également, l'Académie des Sciences ne reconnaît pas l'usage du terme d'"amarsissage".

"Les Américains disent ‘landing’. Nous, en France, on dit atterrir. C'est une question d'habitude. Il n'y a aucune raison d'en changer", estimait en 2018 l'astrophysicien Francis Rocard auprès de LCI.

Si Perseverance parvient à se poser sur Mars, il sera seulement le cinquième rover à le faire. Depuis le premier, en 1997, ils sont tous américains, et l'un d'eux, Curiosity, est toujours en activité. La Chine a récemment placé sa sonde "Tianwen-1" en orbite autour de Mars, contenant un robot téléguidé qui devrait tenter d'atterrir vers mai.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV