BFMTV

Nouvelle-Calédonie: alerte au tsunami après un séisme de 7,5

L'alerte au tsunami a été levée mercredi en Nouvelle-Calédonie.

L'alerte au tsunami a été levée mercredi en Nouvelle-Calédonie. - Capture BFMTV

Le centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique alerte sur la possibilité de "dangereuses vagues" dans les 1000km de l'épicentre. Un autre séisme de magnitude 7 a suivi le premier.

Un séisme peu profond de magnitude 7,5 a frappé ce mercredi au large de l'archipel français de Nouvelle-Calédonie, déclenchant une alerte au tsunami. De premières vagues ont été constatées, sans que leur ampleur n'ait été précisée pour le moment.

"Sur la foi des paramètres sismologiques préliminaires", de "dangereuses vagues de tsunami sont possibles sur les côtes situées dans les 1 000 kilomètres de l'épicentre du tremblement de terre", a prévenu le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC).

Le séisme, dont l'épicentre est situé à environ 300km à l'est de Nouméa, a également été enregistré par l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS). 

Les autorités néo-calédoniennes ont appelé par SMS à se mettre en sécurité en raison de cette alerte et les sirènes tsunami ont été déclenchées sur l'ensemble du territoire.

"Les bandes côtières de la côté Est, de l'Ile des Pins et des Iles Loyauté doivent être évacuées" à l'intérieur d'une bande littorale de 300 mètres, ajoute le texte. Les habitants ont été invités "à s'éloigner du cordon littoral, à essayer de trouver un point haut ou à rejoindre" des "zones refuge", a précisé Eric Backés, directeur de la sécurité civile, à la radio RRB.

En Nouvelle-Zélande, une alerte au tsunami a aussi été émise après le séisme, dont la profondeur a été mesurée à 10 kilomètres. Un autre séisme, de magnitude 7 cette fois-ci, s'est fait ressentir environ deux heures après le premier. 

Avec AFP