BFMTV

Marée du siècle: le littoral se prépare avant le grand déferlement

La façade ouest de la France se prépare activement en prévision des grandes marées. Alors que les touristes affluent pour voir le spectacle, les habitants élèvent digues provisoires et rangées de sacs de sable pour protéger leurs maisons.

Dans quelques heures, l'eau va monter de manière spectaculaire. A Paimpol, comme à Dunkerque, les camions se sont activés toute la journée. Il faut dresser des barrages avant que la "marée du siècle" montante n'arrive.

Les préfectures et mairies ont multiplié les appels à la prudence. La signalétique a été renforcée et des interdictions de stationner ou même de se promener en front de mer ont été émises. Dans plusieurs villes, la sécurité civile restera en veille une bonne partie de la journée afin de prévenir tout accident.

Les hôtels pris d'assaut par les touristes

La baie du Mont-Saint-Michel est le deuxième endroit au monde, après la baie de Fundy au Canada, où le marnage, différence entre une pleine mer et une basse mer successives, est le plus important. Il atteindra dans la baie inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco 14,15 mètres.

Les touristes ont afflué en masse pour voir le spectacle et les hôtels ont été pris d'assaut en Normandie et en Bretagne, témoigne Fanny Agostini, spécialiste météo pour BFMTV.

Les marées résultent de l'attraction de la Lune et du Soleil sur les mers et les océans. La "marée du siècle" intervient alors que plusieurs facteurs astronomiques sont en conjonction parfaite: alignement des astres, distance les plus courtes sur les orbites... En France, l'ampleur de la marée est indiquée par le coefficient de marée: entre 20 et 120. Le 21 mars, il atteindra 119.

>> Ci-dessous, la carte pour observer au mieux la "marée du siècle" de mars

D. N.