BFMTV

Le dernier lancement Ariane 5 de 2018 est une réussite

Les premiers exemplaires de la nouvelle génération de fusées européennes voleront entre 2021 et 2023.

Les premiers exemplaires de la nouvelle génération de fusées européennes voleront entre 2021 et 2023. - Handout - European Space Agency - AFP

Pour son sixième lancement de l'année mardi soir, la dernière Ariane 5 de 2018 a décollé avec deux satellites à son bord, d'un poids total de 9 tonnes.

La dernière Ariane 5 de l'année 2018, lancée depuis Kourou en Guyane française, a placé sur orbite avec succès mardi soir deux satellites pour l'Inde et la Corée du Sud a annoncé ArianeGroup. Le lanceur européen avait décollé à 17h47 heure de Kourou (20h37 GMT) avec à son bord les satellites GSAT-11 et GEO-KOMPSAT-2A d'une masse totale de 9 tonnes.

GSAT-11 est un satellite de télécommunications conçu et fabriqué par l'agence spatiale indienne. C'est "le plus gros satellite jamais construit" par l'agence spatiale indienne, a indiqué un communiqué d'Arianespace, la société de lancements. GSAT-11 doit réduire la fracture numérique dans le sous-continent indien. Sa durée de vie est estimée à plus de 15 ans.

GEO-KOMPSAT-2A, développé par l'Institut coréen de recherche sur le spatial pour le gouvernement sud-coréen fournira des données permettant d'effectuer des prévisions météorologiques et de surveiller la météorologie spatiale. Sa durée de vie est estimée à 10 ans.

102e lancement d'une Ariane 5

En 2018, Ariane 5 a "une nouvelle fois démontré sa performance et sa flexibilité" a assuré Alain Charmeau, le président exécutif d'ArianeGroup, à l'issue de la mission. Il a cité les moments forts de l'année avec "la mise en orbite de 4 satellites Galileo", le lancement de "Bepi-Colombo", désormais en route vers Mercure, et l'anniversaire du "100e lancement" d'Ariane 5 le 26 septembre.

Il s'agit du 6e et dernier lancement de l'année 2018 d'une Ariane 5 et du 102e lancement d'une Ariane 5 depuis la Guyane française.

Sa. V avec AFP