BFMTV

La tempête Joachim arrive ce soir en France

-

- - -

Vents violents et risques d'inondations sont prévus de la Bretagne jusqu'à l'est du pays. Au total, 47 départements sont placés en alerte orange. Le gros de la tempête sera pour ce soir, y compris en Ile-de-France. Envoyez-nous vos photos, vidéos et témoignages à vosimages@rmc.fr.

La Bretagne et le littoral atlantique sont les plus touchés, avec déjà d'importantes précipitations et de fortes rafales de vent. Des vents pouvant atteindre 130 km/h sont annoncés sur les côtes bretonnes ainsi que le déferlement de fortes vagues qui, alliées à une importante amplitude de la houle, pourraient provoquer des hausses du niveau de la mer de 10 à 20 cm. Sur la façade atlantique, le plus gros de la tempête est attendu de jeudi soir jusqu'à vendredi 17h. L'alerte a été levée dans le Pas-de-Calais. Les intempéries ont déjà entraîné des coupures d'électricité dans plusieurs milliers de foyers ces derniers jours en Bretagne et ERDF (Electricité Réseau Distribution France) craint de nouvelles pannes avec les prochaines perturbations. Les préfectures du Finistère et du Morbihan ont appelé la population à la plus grande vigilance, notamment sur le littoral. Les professionnels de la mer et les plaisanciers ont déjà redoublé de vigilance depuis plusieurs jours. Et ce soir, les rafales pourront atteindre 110 km/h dans les terres.

« Des conseils de bon sens »

Frédéric Rose, sous-préfet du Finistère, donne « des conseils de bon sens aux gens :
- rester chez eux au maximum, limiter les déplacements ; - fermer les portes, les fenêtres, les volets en front de mer, sauf si ce sont des volets électriques, parce qu’en cas de coupure ils ne pourront pas rouvrir leurs issues ; - protéger leurs biens qui risquent d’être endommagés, notamment par l’effet du vent ou de l’eau ; - et surtout être vigilant et surveiller une éventuelle montée des eaux et si c’est le cas, se réfugier dans un étage ».

La Rédaction, avec Thomas Paulmier