BFMTV

La téléportation fait un pas de géant

Pourra-t-on un jour se téléporter comme dans la série "Star Trek"? (Ici la salle de téléportation de la série, reconstituée à Londres en 2002).

Pourra-t-on un jour se téléporter comme dans la série "Star Trek"? (Ici la salle de téléportation de la série, reconstituée à Londres en 2002). - Martin Hayhow - AFP

Pour la première fois au monde, des physiciens sont parvenus à téléporter l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres, pulvérisant le précédent record qui était de six kilomètres.

Connaîtra-t-on un jour les joies de la téléportation? Une équipe de scientifiques a annoncé dimanche, dans la revue Nature Photonics, avoir téléporté l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres.

"L'expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l'ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l'Université de Genève (Unige)", indique cette dernière dans un communiqué. 

Envoyé dans un cristal

Popularisée par la science-fiction et faisant penser à Star Trek, la téléportation quantique ne permet pas, du moins en l'état actuel de la connaissance scientifique, d'envisager un transfert d'objets usuels et encore moins d'êtres humains.

Cette technique devrait dans le futur néanmoins trouver des applications intéressantes, notamment dans le domaine des télécommunications et du cryptage informatique sur Internet, selon les experts qui espèrent, qu'à terme, la téléportation quantique permette de garantir qu'une information envoyée d'un émetteur vers un récepteur parvienne à destination sans être interceptée.

Dans le cadre de l'expérience réalisée à l'Unige, les physiciens ont pris deux photons issus d'une même source.

L'un de ces deux photons a été propulsé le long d'une fibre optique, alors que l'autre a été envoyé dans un cristal, une sorte de dispositif de stockage de l'information du photon. Le premier photon se trouvant dans la fibre optique, à 25 kilomètres de son frère jumeau, a ensuite été percuté par un troisième photon.

Les scientifiques ont ensuite constaté que l'information contenue dans le troisième photon est parvenue à se frayer un chemin au sein du cristal, sans que les deux photons jumeaux ne se soient directement rencontrés.

M. R. avec AFP