BFMTV

L'Ile-de-France se prépare à l'arrivée des premiers flocons de neige

BFM Paris

BFM Paris - Plusieurs places parisiennes ont été salées

Bien que l'épisode s'annonce bref, les saleuses sont entrées en action dès cet après-midi pour saupoudrer certaines places et routes de la région.

L'Ile-de-France pourrait bien être recouverte d'un léger manteau blanc mardi. Météo France prévoit en effet quelques flocons sur la région, notamment à l'est. Les températures s'annoncent également glaciales la nuit prochaine: -3 à Paris et à Étampes, -4 à Pontoise et jusqu'à -5 à Provins. 

Côté neige, 1 à 3 cm sont attendus localement dans la nuit de lundi à mardi. Mais Météo-France a pour l'heure simplement émis une vigilance jaune neige-verglas pour l'Ile-de-France. Reste que, si l'épisode devrait être bref et de faible intensité, la région, elle, a pris ses précautions. 

Sur Twitter, la Préfecture de police de Paris a publié un communiqué, appelant les automobilistes à la prudence en réduisant leur vitesse et en respectant "les distances de sécurité".

Premières opérations de salage

Plusieurs places parisiennes accueillant les marchés comme la place Maubert (5e arrondissement) ont été les premières à être salées ce lundi après-midi. En effet, les voitures n'y circulant pas, le sel a plus de chance de tenir au sol. Sur le marché Maubert, comme sur les marché Raspail et Port-Royal, deux sacs de 25 kilos de sel ont été déversés de façon homogène.

Dans la nuit, d'autres opérations seront organisées. 18 saleuses vont quitter leur entrepôt du 20e arrondissement pour se diriger vers la butte Montmartre, la butte-aux-cailles, les voies sur berges, les Champs-Élysées, l'Avenue Foch, le boulevard des Maréchaux et, bien entendu, le périphérique. 80 agents municipaux seront mobilisés dans la capitale. 

Dès 6 heures du matin mardi, les équipes de la mairie de Paris se tiennent prêtes à intervenir pour saler les passages piétons, les abris-bus mais aussi les accès aux stations de métro et de RER si besoin.

À Fontainebleau (Seine-et-Marne), les équipes municipales sont également sur le qui-vive: "On se tient prêt comme à chaque alerte météo. On a deux saleuses et des équipes prêtes à intervenir dès que les premiers flocons tomberont, ou plutôt dès que l'on constate que la neige tient. D'autres équipes à pied interviendront sur des sites plus sensibles, c'est-à-dire autour des écoles et des bâtiments publics pour les dégager. C'est un dispositif qui est prévu en fonction de la réalité de l'enneigement", précise Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau. 
Paul Louis