BFMTV

L'Australie inaugure son agence spatiale

La Lune observée au-dessus de Sidney, le 4 juin 2012. (Photo d'illustration)

La Lune observée au-dessus de Sidney, le 4 juin 2012. (Photo d'illustration) - Torsten Blackwood - AFP

L'Australie compte développer sa présence spatiale sur la scène internationale. C'était l'un des derniers pays de l'OCDE à ne pas avoir d'agence nationale dédiée.

Il n'est jamais trop tard pour partir à la conquête de l'espace. En septembre dernier, l'Australie faisait part de sa volonté de lancer sa propre agence spatiale, afin d'avoir "un plan à long terme pour développer sa propre industrie spatiale".

C'est désormais chose faite avec le lancement dimanche 1er juillet de l'Australian Space Agency, "un événement majeur dans l'histoire spatiale de la nation" s'est félicité le ministère de l'Industrie, de l'Innovation et des Sciences dans un communiqué. Le Dr Megan Clark, déjà à la tête de l'étude pour déterminer si l'Australie était capable de monter un tel projet, prendra dans un premier temps la tête de l'agence.

L'Australie rappelle au passage ses quelques faits d'armes dans l'histoire de la conquête spatiale: un premier signal météo en 1963, les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune relayés par une antenne australienne, et le lancement du premier satellite australien dans l'espace en 1970.

20.000 emplois qualifiés attendus

Le pays des kangourous espère ainsi "aider ses entreprises à prendre une part plus grande dans le marché mondiale de l'aérospatial, estimé à 345 milliards de dollars", dont il ne grappille pour le moment que 0,8%. Parmi les pays de l'OCDE, seules l'Islande et l'Australie n'avaient pas encore d'agence propre, relève Business Insider, même si 

Avec une mise de 300 millions de dollars australiens (environ 190 millions d'euros), l'Australie compte avoir un marché d'une valeur "de 12 milliards de dollars australiens d'ici 2030" et créer "20.000 emplois qualifiés" dans tout le pays.

Grâce à leur agence spatiale, les Australiens comptent se développer dans les services de communication, les système de navigation, l'observation terrestre, ou encore améliorer la recherche et le développement dans le domaine.

Avant de se lancer vers les étoiles, l'agence spatiale australienne devra en premier lieu établir une charte, développer une stratégie et un plan d'investissement afin de lancer sa toute nouvelle industrie.

Liv Audigane