BFMTV

Grâce à la science, deux rats communiquent par télépathie

Les cerveaux des deux rats sont reliés par un câble.

Les cerveaux des deux rats sont reliés par un câble. - -

Des chercheurs américains ont réussi à faire communiquer à distance le cerveau de deux rats, via des électrodes fichées dans leur cerveau et reliées par un fil.

>> Diaporama: cliquez sur les flèches pour faire défiler les images.

Le monde de la science est merveilleux: pour la première fois, des chercheurs ont réussi à connecter ensemble le cerveau de deux rats, qui ont ainsi pu communiquer via un simple câble. Cette invention constitue en fait la première interface reliant un cerveau à un autre.

L’étude a été publiée dans le Journal Scientific Reports. Le professeur Miguel Nicolelis et son équipe du centre médical de l’université de Duke, en Caroline du Sud, travaillent depuis longtemps sur cette question. Dans cette dernière expérience, ils ont sollicité un premier rat pour résoudre un problème que le deuxième rat a instantanément compris, grâce au câble reliant leur cerveau.

-
- © -

"Il y a un moment où ça clique"

Le premier rat, nommé affectueusement "Encoder Rat", doit activer un interrupteur précis au moment où une lumière s’allume au-dessus. Quand il réussit, il reçoit un peu d’eau en récompense. Il est relié par un câble électrique à un deuxième rat, "Decoder Rat", équipé des mêmes électrodes dans le cortex régissant les informations motrices. (Photo : Nicolelis Lab)

Placé dans une pièce différente, "Decoder Rat" se trouve face au même équipement à la différence près que la lumière indiquant quel bouton actionner est absente. Impossible pour lui de connaître la bonne réponse… si ce n’est en "écoutant" ce qui se passe dans sa tête!

"Cela prend environ 45 jours d’entraînement, explique le professeur Nicolelis. Il y a un moment où ça clique: d’un seul coup, l’animal réalise": "Oups, la solution est dans ma tête, elle arrive à moi." Et à partir de là, il réussit l’exercice." Le taux de réussite monte à 70%.

Echanger des informations entre des millions de personnes

L’expérience a été reproduite avec succès en partenariat avec une université du Brésil. "Decoder Rat", éloigné de quelques milliers de kilomètres de "Encoder Rat", a bien reçu et interprété les instructions envoyées directement dans son cerveau.

"Nous allons avoir un moyen d’échanger des informations entre des millions de personnes sans utiliser le moindre clavier ou interface qu’on utilise habituellement aujourd’hui", s’est réjoui le professeur Nicolelis, tout en admettant qu’une telle technologie ne pourrait vraisemblablement pas être mise au point avant des dizaines d’années. Et aussi à condition de trouver une technique moins agressive que de ficher des électrodes au cœur de notre cerveau.

Car l’expérience fait aussi quelques sceptiques, comme le professeur James, expert en ingénierie neurale de l’université de Warwick: "La seule manière d’échanger des informations directement dans le cerveau est d’y mettre des électrodes, c’est clairement très invasif."

>> Voir l'expérience commentée par le professeur Nicolelis (en anglais):