BFMTV

Eoliennes domestiques: une arnaque?

Une éolienne domestique cassée à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône.

Une éolienne domestique cassée à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône. - -

S'équiper d'une petite éolienne pour réduire sa facture d'électricité? L'idée est alléchante. Mais dans les faits, cette technologie est loin de faire ses preuves.

En France, 2.000 foyers ont déjà investi dans une éolienne domestique, sur leur toit ou dans leur jardin. Un investissement attractif, car il permet de bénéficier d'un crédit d'impôt de 32%. Pourtant, les plaintes se multiplient sur leur inefficacité, voire leur dangerosité.

Mélissa Veve fait partie de ces acquéreurs malchanceux. Au téléphone, l'offre était pourtant alléchante: 8.000 euros, avec le crédit d'impôt, pour une petite éolienne à installer sur le toit, et à la clef, des économies substantielles. "Une baisse de la facture électrique de 40 à 50%, soit entre 700 à 800 euros d'économies par an", note cette habitante de Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône.

Décrochée par un coup de mistral

Un mois seulement après son installation, un coup de mistral a néanmoins suffi à décrocher du toit son éolienne de 30 kg. "Elle est tombée d'un coup sur le toit et a brisé plusieurs tuiles. J'ai un petit garçon, elle aurait pu tomber sur lui!", s'insurge la jeune femme.

Mélissa et son mari se retrouvent aujourd'hui avec une éolienne cassée et un crédit à payer. Le couple ne peut en outre pas se retourner contre la société puisque celle-ci, note la jeune femme, "est tombée en liquidation judiciaire".

Cette famille n'est pas la seule à connaître ce type de déboires, au regard des plaintes qui se sont multipliées. Lorsqu'elles ne sont pas dangereuses, les éoliennes s'avèrent inefficaces. Parfois même, leur moteur consomme plus d'électricité qu'elles n'en font économiser.

Les panneaux solaires, une valeur sûre

Raphaël Claustre, du comité de liaison des énergies renouvelables, n'est pas surpris par ce fiasco: "Une éolienne fonctionne bien quand elle se trouve sur un terrain un peu dégagé. Il faut que le vent soit régulier en vitesse, et qu'il soit au dessus des rugosités du sol." Selon lui, un toit ne se prête donc absolument pas à leur utilisation optimale.

Pour les particuliers amateurs d'énergies renouvelables, mieux vaut donc se tourner vers les panneaux solaires qui, eux, ont déjà fait leurs preuves.

M. T. avec Kelly Laffin