BFMTV

Energies renouvelables: 8 Français sur 10 y voient une solution pour réduire leur facture

Des panneaux solaires pour produire sa propre énergie renouvelable (illustration).

Des panneaux solaires pour produire sa propre énergie renouvelable (illustration). - -

Les Français regardent de plus en plus leurs dépenses. C'est pourquoi, malgré un secteur en crise, ils croient plus que jamais aux énergies renouvelables et y voient une solution pour faire des économies. L'idée d'auto-consommer les séduit aussi de plus en plus. C'est ce qui ressort du 4ème baromètre IFOP/Qualit'EnR.

Les Français restent toujours aussi séduits par les énergies renouvelables. Ils sont autant que l'année dernière à afficher l'intention de s’équiper en systèmes ENR. 37% des ménages français selon le baromètre, dont 65% d’ici 2 ans. C'est ce qui ressort du baromètre IFOP/Qualit'EnR, enquête réalisée début janvier auprès d'un peu plus de 1000 personnes. Il n'y a pas que le solaire. Le taux de raccordement électrique n'a d'ailleurs jamais été aussi bas depuis 2009. Le bois arrive en tête avec une volonté affichée d'installer un insert ou un poêle à bois.

De l'intention à la réalité, il y a peut-être un pas car les Français manquent encore d'informations. Seul 1 sur 2 est informé des changements à venir en matière d’éligibilité aux aides publiques. En clair, ils ignorent qu’ils devront faire appel à des installateurs qualifiés "Reconnu Garant de l’Environnement" pour recevoir les aides de l’Etat. Et pourtant la plupart considère que cette mesure, qui entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2014, est une bonne chose. Il faut dire que 63% des Français font confiance aux installateurs d’équipements énergétiques. "La faible part de ménages ayant conscience des évolutions du cadre législatif à venir prouve qu’un grand travail de sensibilisation auprès des particuliers reste à faire d’ici juillet.", conclut André Joffre, Président de Qualit’EnR.

L'auto-consommation plébiscitée

Les enjeux économiques sont désormais centraux: 81 % déclarent que les énergies renouvelables permettent de faire des économies financières. C'est une augmentation de 4 points depuis l’année dernière. La rénovation énergétique est donc une solution pour la plupart des Français dont ils comprennent la portée. La transition énergétique est d'ailleurs déjà une réalité pour les Français. Ils sont 9 sur 10 à considérer qu’il faut encourager le développement de la filière EnR pour la production de chaleur et d'électricité, alors que le gaz naturel, deuxième du classement avec 66 %, accuse une baisse de 14 points par rapport à 2013. Toutes les énergies traditionnelles sont moins populaires: le nucléaire perd 9 points, il tombe à 45%. Le gaz de schiste n’est soutenu que par 24 % des Français

Enfin une grande nouveauté à l'heure où l'auto-consommation devient un enjeu de la transition, en matière de production d’électricité, 72 % des Français voudraient pouvoir consommer celle qu’ils produisent directement et injecter l’excédent dans le réseau, plutôt que de la vendre pour la racheter ensuite.

Nathalie Croisé de BFM Business