BFMTV

Des électrodes pour devenir le boss des maths

La neurstimulation permettrait d'améliorer les performances en mathématiques, selon des chercheurs d'Oxford.

La neurstimulation permettrait d'améliorer les performances en mathématiques, selon des chercheurs d'Oxford. - -

Une étude publiée par des chercheurs de l’université d’Oxford relayée par "Le Monde" montre comment la stimulation trans-crânienne permet d’améliorer ses performances en mathématiques.

Quand la bosse des maths se transmet par stimulation cérébrale... Des chercheurs de l'Université d'Oxford et de Melbourne ont publié le 16 mai dernier dans Current Biology, une étude qui montre comment la stimulation trans-crânienne permet d’améliorer les performances en mathématiques.

Un rêve pour tous ceux qui, comme l'héroïne de Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb, ont des sueurs froides à l'idée d'un simple calcul.

Les volontaires stimulés réalisent les tâches plus rapidement

Le Monde, qui relaie l'info, décrit le cadre de l'expérience. Pendant cinq jours, 25 volontaires ont ainsi suivi un "entraînement cognitif consistant à réaliser des tâches mathématiques", apprentissage par coeur et calcul mental. Une moitié des cobayes a reçu en même temps une stimulation cérébrale.

Selon l'un des auteurs de l'études, Roi Cohen Kadosh, "cette technique consiste à appliquer un bruit électrique aléatoire dans les régions du cortex ciblées, grâce à des électrodes de stimulation placées à la surface du cuir chevelu".

Le résultat du test est intéressant, et montre que les volontaires stimulés réalisent les tâches plus rapidement et que jusqu'à six mois après, ils sont toujours meilleurs en calculs. Selon Roi Cohen Kadosh, la stimulation cérébrale rendrait "le cerveau plus réceptif aux effets de l'entraînement".

Selon Le Monde, de tels dispositifs sont déjà disponibles sur Internet, sans ordonnance, pour la somme de 300 euros.