BFMTV

De la neige au mois de novembre? C'est rare aussi tôt dans la saison, mais pas exceptionnel 

Dans le Rhône, le 15 novembre.

Dans le Rhône, le 15 novembre. - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

L'hiver n'est pas encore arrivé mais la neige, elle, est déjà tombée en abondance dans le sud-est de la France. En cause: un conflit de masses d'air douces et froides accentué par un phénomène d'isothermie.

La neige recouvre les plaines du sud-est. En quelques heures, 15 cm sont tombés à Lyon et Saint-Etienne, et 30 cm sur le massif du Vercors jeudi soir. Ces flocons inattendus à une telle période de l’année sont dus "à la rencontre entre la dépression venant de la Méditerranée, au sein de laquelle circule de l’air doux, et l’air plus froid qui se trouve dans les terres", explique à BFMTV.com Christelle Robert, météorologue à Météo-France.

A cela s’ajoute un phénomène d’isothermie: "Les précipitations rafraîchissent encore un peu plus l’atmosphère, précise la spécialiste. C’est ce qu’on a observé hier à Lyon, par exemple. Le matin, il faisait 7°C mais au fil de la journée, les températures n’ont cessé de diminuer sous les fortes pluies, descendant à 5°C dans l’après-midi puis à 0°C vers 20h00. Il s’agit de l’isothermie 0, autrement dit, le moment où la pluie se transforme en neige", poursuit-elle.

Des amas de flocons lourds et collants, du fait de l’humidité, se sont donc abattus sur le sud-est de la France, faisant même plier les arbres sous leur poids inhabituel.

Un phénomène déjà précoce en 2018

Ce phénomène neigeux - rare en cette période encore automnale - n’est cependant pas exceptionnel, note Météo-France. Le 20 novembre 2018, les remontées humides de Méditerranée combinées à l’air froid avaient occasionné une couche de 10 cm de neige à Grenoble.

Idem en 2013, "du 19 au 22 novembre, dans un conflit entre une masse d'air froid venue du nord-ouest et de l'air doux méditerranéen, la limite pluie-neige s'était abaissée jusqu'en plaine: de la neige lourde, gorgée d'eau, avait provoqué des dégâts sur la végétation. Les chutes de neige étaient particulièrement abondantes sur le sud du département de la Loire et l'est de la Haute-Loire. On relevait près de 40 cm en région stéphanoise", souligne le site de Météo-France.

La perturbation constatée depuis jeudi sur la région Rhône-Alpes "devrait se calmer rapidement car la dépression se déplace", explique Christelle Robert. "Samedi, elle devrait atteindre l’ouest de la France où quelques flocons pourraient tomber. On attend 5 à 10 centimètres de neige en Corrèze et dans le Limousin", prévoit la météorologue.

Ambre Lepoivre