BFMTV

De fausses études scientifiques générées par informatique

Mathias Doepfner, président de l'éditeur de journaux allemand Axel Springer

Mathias Doepfner, président de l'éditeur de journaux allemand Axel Springer - -

Un chercheur français a repéré 16 études totalement dénuées de sens, générées par un programme informatique et publié par un éditeur allemand de publications scientifiques.

L'éditeur allemand de publications scientifiques Springer a annoncé jeudi qu'il retirait de ses archives 16 études, toutes générées automatiquement par un programme informatique et signalées comme des faux grossiers par un chercheur français.

"Nous sommes actuellement en train de retirer tous ces articles aussi vite que possible […] car il s'agit d'un tissu d'absurdités", précise l'éditeur Springer à l'AFP avant d'ajouter que des examens sont en cours "pour trouver les failles qui ont permis à une telle chose de se passer". L'organisme compte prendre les mesures nécessaires pour "que cela ne se reproduise pas".

Des études bidonnées

Totalement dénuées de sens mais présentant l'aspect et le jargon des publications spécialisées, ces études bidonnées avaient pourtant été soumises sans broncher aux experts lors de conférences consacrées aux sciences de l'informatique et à l'ingénierie. Les comptes-rendus avaient ensuite été publiés par Springer pour ses abonnés.

Le pot-aux-roses a été dévoilé par un informaticien français de l'Université Joseph Fourier à Grenoble, Cyril Labbé, qui a également repéré plusieurs dizaines de fausses études du même tonneau publiées par l'Institute of Electrical and Electronic Engineers (IEEE), acteur majeur des conférences informatiques basé à New York.

Le programme baptisé SCIgen produit en un seul clic une étude truffée de termes aussi techniques qu'impressionnants pour les non-spécialistes, ainsi que des graphiques, citations et références à l'appui.

S. N. avec AFP