BFMTV

Cygnus, Mars, rêves et AVC: la semaine des sciences

La capsule Cygnus lors de son arrivée sur l'ISS le 12 janvier 2014.

La capsule Cygnus lors de son arrivée sur l'ISS le 12 janvier 2014. - -

BFMTV.com revient pour vous sur les principales actualités en matière de sciences et de santé. Cette semaine: la capsule Cygnus a quitté l'ISS, un mystère a été résolu sur Mars et un lien pourrait être établi entre AVC et vitamine C.

Si vous avez tout raté de l'actualité des sciences et de la santé cette semaine, BFMTV.com vous permet de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

Mission terminée. La capsule de ravitaillement Cygnus, qui s'est séparée mardi de la station spatiale internationale (ISS) s'est désintégrée comme prévu au-dessus de l'océan Pacifique, après un mois passé en orbite. Cygnus avait rejoint l'ISS le 12 janvier. La capsule a livré aux astronautes de la mission 1,2 tonne de vêtements, de nourriture, et de matériel destiné à réaliser des expériences.

Espace toujours. Les scientifiques de la NASA ont finalement trouvé une explication à l'apparition mystérieuse d'une roche à proximité du robot Opportunity sur Mars début janvier. Il s'agit en fait d'un morceau d'une roche plus grande brisée et déplacée par une roue de Opportunity.

Pourquoi certains oublient leurs rêves?

Entre ciel et terre. Une étude récente a tenté d'expliquer pourquoi certains d'entre nous se souviennent de leurs rêves alors que, pour les autres, c'est le trou noir. Pour résumer, les grands rêveurs sont plus sensibles aux perturbations extérieures, comme les bruits, ils se réveillent plus souvent. Or c'est au cours des phases de réveil que le cerveau mémorise les songes.

60% des victimes d'AVC hémorragique présentent une carence en vitamine C. Un taux deux fois plus important que dans le reste de la population, vient de dévoiler une étude française. L'étude doit être présentée en détails à la fin du mois d'avril.

Santé toujours. L'Anses rappelle que les kits de dépistage du Sida vendus en ligne ne sont pas encore validés par les autorités sanitaires et sont toujours en phase d'évaluation. Pour l'agence, il est conseiller de ne se fier pour l'heure qu'aux tests traditionnels.

Nouvelle secousse dans le monde du médicament. Selon la revue "Prescrire", la principale molécule que contient l'antivomitif largement prescrit "Motilium" est à l'origine de 25 à 123 morts subites en 2012. La revue réclame un retrait du marché de cette molécule: la dompéridone.

Aurélie Delmas