BFMTV

Climat: "il faut que les politiques se bougent"

"La Terre est la seule planée avec du chocolat, préservons-là", pouvait-on lire sur l'une des banderoles de la manifestation parisienne en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

"La Terre est la seule planée avec du chocolat, préservons-là", pouvait-on lire sur l'une des banderoles de la manifestation parisienne en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. - François Guillot – AFP

Près de 5.000 personnes selon la police ont manifesté dimanche à Paris, dans une ambiance plutôt familiale, en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, à deux jours du sommet de l'ONU à New York.

De nombreuses manifestations étaient organisées dans le monde ce dimanche à l'appel d'une nuée d'ONG, pour tenter de peser sur le sommet climatique de l'Onu qui ouvrira mardi. A Paris, 4.800 personnes selon la police, parmi lesquelles la navigatrice engagée Catherine Chabaud, la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot ou le chanteur Patrice étaient venus manifester.

Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, a pris la parole sur une scène installée devant l'Hôtel de ville, sur laquelle figurait la banderole "Paris marche pour le climat". Il demande l'arrêt des grands discours et appelle à la mobilisation générale. L'ancien animateur veut porter "un message positif". L'écologiste met néanmoins en garde: "l’avenir de nos enfants va se jouer dans les 18 mois qui viennent", assure-t-il à BFMTV.

"Donner du courage aux dirigeants"

"Urgence climatique", "Transition énergétique" figuraient parmi les principaux slogans entendus. Des manifestants, dont beaucoup étaient à vélo, affichaient des panneaux "En vélo, vous y seriez déjà" ou bien "Climat en danger" et "Chefs d'Etats du monde, agissez!". Beaucoup arboraient sur la poitrine des autocollants en forme de cœur vert.

"L'objectif c'est de donner du courage aux dirigeants politiques", a expliqué" Cécile Duflot à BFMTV."On sait ce qu'il faut faire, la question c'est de s'en donner les moyens", assure la députée EELV qui répète: "il faut que les politiques se bougent".

Royal et Fabius dans le défilé à New York

L'acteur Leonardo DiCaprio, qui a créé en 1998 une fondation pour l'environnement, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, l'ancien vice-président américain Al Gore et le maire de New York Bill de Blasio devraient participer au cortège à New York, ainsi que côté français le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal.

Plus de 120 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus mardi à New York pour un sommet de l'ONU visant à donner un nouvel élan aux négociations internationales sur le réchauffement climatique, cinq ans après l'échec de la conférence de Copenhague.

Samedi, le président François Hollande a réaffirmé l'engagement de la France "pour obtenir l'accord universel sur le climat dont la communauté internationale a besoin de façon urgente" à l'issue d'un entretien avec des représentants des principales ONG engagées dans les enjeux climatiques.

K. L.