BFMTV

Alerte à la sécheresse en France

Champ de colza près de Lyon. Selon Météo France, beau temps et pluies éparses devraient perdurer dans les prochains jours en France, n'offrant que peu de soulagement à des cultures déjà asséchées par le deuxième mois d'avril le plus chaud depuis 1900. /Ph

Champ de colza près de Lyon. Selon Météo France, beau temps et pluies éparses devraient perdurer dans les prochains jours en France, n'offrant que peu de soulagement à des cultures déjà asséchées par le deuxième mois d'avril le plus chaud depuis 1900. /Ph - -

Beau temps et pluies éparses devraient perdurer dans les prochains jours en France, n'offrant que peu de soulagement à des cultures déjà asséchées par le deuxième mois d'avril le plus chaud depuis 1900, a annoncé jeudi Météo France.

"Il n'y a pas véritablement de bonnes pluies attendues pour la semaine à venir", a déclaré Dominique Raspaud, prévisionniste chez Météo France

Des orages devraient accompagner le retour de températures estivales au cours du week-end mais ils n'apporteront pas de pluies "efficaces" pour les cultures, a-t-elle expliqué.

"On sait très bien qu'un orage peut tomber à un endroit et ne rien donner quelques kilomètres plus loin", a-t-elle ajouté. "La situation pourra s'améliorer par endroit mais cela ne sera pas assez étendu et significatif."

Le temps exceptionnellement sec d'avril a réduit les réserves en eau et a continué d'assécher des sols déjà affectés par plusieurs mois de pluies faibles, nourrissant les inquiétudes sur les récoltes en France, premier producteur européen de céréales.

Le mois dernier, les températures se situaient quatre degrés celsius au-dessus de la normale, faisant de ce mois d'avril le deuxième plus chaud depuis 1900. Et les précipitations, trois fois inférieures à la normale, classent du mois d'avril 2011 parmi les plus secs des 50 dernières années.

Le nord et l'ouest de la France, d'où proviennent la majeure partie de la production de céréales, ont été particulièrement touchés par la sécheresse. Certaines zones de Normandie et de Picardie n'ont ainsi reçu que 2 ou 3 millimètres de pluie le mois dernier, contre un volume de 50 mm en temps normal, a précisé Dominique Raspaud.

Plusieurs départements français ont déjà introduit des mesures de restrictions d'irrigation des cultures.

Selon d'autres prévisions, la période de sécheresse qui s'étend actuellement sur l'ensemble de l'Europe pourrait s'achever fin mai.

Météo France estime que les températures pourraient rester supérieures à la normale jusqu'en juillet mais Dominique Raspaud rappelle qu'il est difficile de prévoir les chutes de pluie au-delà de quelques jours.

Gus Trompiz, Marion Douet pour le service français, édité par Marc Angrand