BFMTV

Le port du masque obligatoire dans les lieux clos au menu du prochain Conseil de défense?

Le ministre de la Santé annonce qu'un prochain conseil de défense abordera la question du port obligatoire du masque dans les lieux fermés.

"On constate qu'il y a du relâchement." Après Jean Castex qui évoquait dimanche un éventuel port obligatoire du masque, notamment dans tous les lieux clos, c'est au tour d'Olivier Véran de s'emparer du sujet.

Auprès de France Info, le ministre de la Santé constate "un certain relâchement dans la distanciation sociale". Une situation qui pourrait pousser le gouvernement à "inciter plus fortement dans un certain nombre de situations au respect des gestes barrières et, le cas échéant, au port du masque".

Un sujet du prochain Conseil de défense?

"Toute la question est celle des lieux fermés où les gens sont rassemblés (et) ne peuvent pas respecter la distance d'au moins un mètre. Aujourd'hui nous recommandons à ces Français qui risquent de ne pas pouvoir respecter la distance et donc de s'exposer à la transmission du virus de porter un masque" rappelle Olivier Véran.

"Est-ce que la recommandation chaleureuse doit devenir demain une obligation? Cela fait l'objet d'une discussion", évoque le ministre de la Santé

Un port obligatoire du masque qui, en cas de non-respect, pourrait faire l'objet de sanctions? "À chaque fois que nous prenons ce type de mesures cela fait l'objet d'un Conseil de défense de sécurité nationale", indique Olivier Véran. Pour le ministre de la Santé, la prochaine réunion, prévue ce mercredi, "pourrait permettre de réaborder cette question".

Une question "à l'étude"

Dans une tribune publiée samedi dans Le Parisien, une dizaine de soignants appellent à porter le masque dans tous les espaces publics clos, à respecter autant que possible la distanciation physique et à se laver le plus régulièrement possible les mains.

Dimanche, le Premier ministre Jean Castex, en déplacement en Guyane où l'épidémie de coronavirus reste très inquiétante, a déclaré que "la question de développer l'usage et le port du masque est bien à l'étude, en particulier cela surtout concernerait prioritairement tous les lieux, quels qu'ils soient, clos" .

Quel risque pour le concert à Nice?

Olivier Véran a également été interpellé sur les images du concert de The Avener à Nice où près de 5000 personnes se sont massés samedi soir sur la Promenade des Anglais.

Une foule qui ne semble pas respecter les gestes barrières. Si Olivier Véran déclare ne pas avoir pu visionner la scène, il rappelle que "les situations les plus à risque sont les situations à l'intérieur de pièces, quand les personnes sont rassemblées les unes à côté des autres, qu'ils ne peuvent pas respecter la distance et ne portent pas de masque".

"C'est là que les conditions de transmission du virus sont les plus réunies, davantage qu'à l'extérieur d'après ce que nous disent les scientifiques", soutient le ministre de la Santé.
Hugues Garnier Journaliste BFMTV