BFMTV

Variant indien en France: selon Karine Lacombe, "des clusters sont en cours d'investigation"

L'infectiologue Karine Lacombe a déclaré que plusieurs cas suspects de variant indien étaient actuellement en cours d'investigation au Havre (Seine-Maritime), à Marseille et en Gironde.

"Il y a déjà des cas de variants indiens en France", a assuré ce jeudi soir Karine Lacombe, infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, invitée sur notre antenne, alors qu'un premier cas de ce variant a détecté en Lot-et-Garonne.

Selon l'infectiologue, plusieurs cas suspects sont actuellement en cours d'investigation au Havre (Seine-Maritime), à Marseille et en Gironde. "Ces données sont en cours d'investigation", a-t-elle précisé.

"Cela ne veut pas dire que ce variant va se disséminer"

"On disait que la France avait été épargnée par le variant indien. Évidemment que non", poursuit-elle. "On vit dans un monde mondialisé. Même si nos frontières sont plus ou moins fermées, elles restent relativement poreuses."

"Cela ne veut pas dire que ce variant indien va se disséminer", a-t-elle nuancé. "Quand les clusters sont contrôlés, cela permet de contenir la diffusion de ce type de variant."

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait indiqué mardi qu'"aucun cas de variant d'origine indienne" n'a été détecté "en France métropolitaine". Le même jour, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé que cette mutation du virus avait été identifiée dans 17 pays, dont plusieurs en Europe.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV