BFMTV

Variant Delta: Clément Beaune recommande "d'éviter l'Espagne ou le Portugal" pour les vacances

Le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes au sein du gouvernement était ce jeudi matin l'invité des 4 Vérités. Il s'est alarmé de la situation sanitaire dans la péninsule ibérique, de plus en plus gagnée par le variant Delta.

Le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes au sein du gouvernement, Clément Beaune avait un "conseil de prudence" à adresser aux Français ce jeudi matin, avant que ceux-ci ne partent en vacances. Invité par France 2 pour son programme Les 4 Vérités, il s'est alarmé de la montée en puissance du variant Delta au Portugal et en Espagne, "en particulier en Catalogne".

"On va le décider dans les prochains jours mais nous pourrions prendre des mesures renforcées", a-t-il averti, précisant même: "Pour ceux qui n’ont pas encore réservé leurs vacances, évitez l’Espagne, le Portugal dans vos destinations".

Le membre du gouvernement a prolongé: "Il faut mieux rester en France ou aller dans d’autres pays". " Mais là on a une situation particulièrement préoccupante, notamment au Portugal où ils prennent, heureusement, des mesures", a-t-il remarqué. Les autorités portugaises ont ainsi décidé au tout début du mois de juillet de rétablir le couvre-feu dans 45 villes.

Clément Beaune n'a en revanche pas étendu sa préconisation à la Grèce. Mêlant blâme et satisfecit, il a acté le nouveau sérieux des contrôles sanitaires en vigueur à l'entrée du territoire hellène: "Un pays comme la Grèce par exemple qui avait fait preuve d’un peu de laxisme ces dernières semaines a renforcé son dispositif de contrôle des entrées. Tant mieux, je pense que ça rassure aussi les touristes, les Français, qui vont aller en Grèce."

La recommandation de Clément Beaune n'est pas reprise par le gouvernement

Le propos du secrétaire d'Etat concernant ses préventions à l'encontre d'un séjour de nos concitoyens au Portugal et en Espagne n'a toutefois pas suscité de solidarité particulière parmi ses confrères du gouvernement, dont certains ont, comme lui, participé à une matinale ce jeudi matin.

Au micro de notre journaliste Jean-Jacques Bourdin, Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a même paru tancer l'initiative de son collègue: "Non je ne dis pas 'pas de vacances en Espagne et au Portugal', car je ne suis ni ministre de la Santé, ni ministre des Affaires étrangères. J’essaie d’être un peu philosophe et je ne vais pas endosser des costumes qui ne sont pas les miens. Je ne veux pas me prononcer là-dessus".

Dans les studios de CNews, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a emprunté le même registre: "À ma connaissance ce matin, je n’ai pas de recommandation à faire". "Quel que soit le lieu où l’on se rend en vacances, il faut évidemment faire très attention, respecter les gestes-barrière, être vigilant", s'est-il borné à rappeler.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV