BFMTV

Vaccin anti-Covid: depuis l'allocution de Macron, les délais pour obtenir un rendez-vous ont explosé

Plus de 2 millions de Français ont pris rendez-vous via Doctolib pour se faire vacciner depuis les annonces d'Emmanuel Macron

Plus de 2 millions de Français ont pris rendez-vous via Doctolib pour se faire vacciner depuis les annonces d'Emmanuel Macron - Olivier MORIN © 2019 AFP

Les prises de rendez-vous ont considérablement augmenté depuis la semaine du 12 juillet, entraînant un accroissement des délais avant de recevoir une dose.

Les annonces des nouvelles mesures sanitaires par Emmanuel Macron ont provoqué une forte hausse des prises de rendez-vous sur Doctolib pour une première injection. Cet afflux de plus de 3,7 millions de Français au cours des sept derniers jours ne va pas sans encombrements: le temps d'attente pour obtenir un créneau de vaccination a quasiment doublé.

Avant la décision gouvernementale d'étendre l'application du pass sanitaire, il fallait en moyenne attendre huit jours avant de recevoir une dose. Depuis le 12 juillet, ce délai s'est considérablement rallongé: le jour même de l'allocution d'Emmanuel Macron, il est passé à 11 jours et a atteint un pic le 14 juillet, avec 17,4 jours d'attente - du jamais-vu depuis le mois de février, à une période où le nombre de doses disponibles était bien moindre.

Près de 60% des rendez-vous pris ce jour-là l'étaient dans un délai supérieur à deux semaines.

Depuis, les délais diminuent petit à petit, stagnant désormais autour de 14 jours en moyenne au niveau national. Mais la tension reste très forte dans certains départements avec par exemple un délai moyen de 29,8 jours dans la Manche ou 28,9 jours dans le Finistère.

Mobilisation "renforcée" dans les centres

Cet accroissement des prises de rendez-vous illustre l'approbation des décisions de l'exécutif par une majorité de la population. "Il y a une prise de conscience pour nos concitoyens qui hésitaient" à se faire vacciner, a salué Emmanuel Macron la semaine dernière.

Mais comment améliorer les délais pour ceux qui souhaitent recevoir les sérums anti-Covid? La mobilisation dans les centres "est désormais renforcée et nous avons les doses nécessaires", a assuré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce samedi à nos confrères du Parisien.

Et d'ajouter: "Olivier Véran (le ministre de la Santé, NDLR) vient d’élargir la capacité de vacciner à d’autres professionnels, comme les masseurs-kinés ou les orthophonistes. Les centres de vaccination sans rendez-vous vont fleurir tout l’été dans les zones touristiques."
Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV