BFMTV

Un master pour les sages-femmes et les infirmiers-anesthésistes

Plus de 2.000 de sages-femmes défilent, le 04 octobre 2011 à Paris.

Plus de 2.000 de sages-femmes défilent, le 04 octobre 2011 à Paris. - Miguel Medina - AFP

Les sages-femmes seront les premières a bénéficier du décret, dès la fin de cette année universitaire. Comme les infirmiers anesthésistes, elles réclamaient le "grade master" reconnaissant leurs 5 années d'études.

De nombreuses manifestations avaient été organisées pour obtenir ce changement. Les formations des infirmiers-anesthésistes, sages-femmes et orthophonistes pourront désormais bénéficier du grade de master, après la parution mercredi au Journal officiel d'un décret en ce sens.

Cela correspond à une harmonisation des niveaux reconnus dans l'espace européen (licence-master-doctorat). Les étudiants en maïeutique suivent une année de santé commune avec les futurs médecins et pharmaciens, avant de recevoir une formation spécifique en deux cycles (3 ans + 2, soit l'équivalent d'un niveau master mais qui n'était pas reconnu comme tel).

Les sages-femmes concernées dès cette année

Les sages-femmes diplômées à l'issue de l'année universitaire 2014-2015 verront leur diplôme d'Etat reconnu au niveau master, indique le décret signé par les ministres de l'Education nationale, des Affaires sociales et de la secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement supérieur.

Une revalorisation salariale, négociée au printemps, doit encore faire l'objet d'un décret, de même que le nouveau statut médical obtenu pour les sages-femmes hospitalières. 

Pour les orthophonistes, cette reconnaissance interviendra à l'issue de l'année universitaire 2017-2018, et dès septembre 2014 pour le diplôme d'Etat d'infirmier-anesthésiste, selon le décret.

Après le cycle de trois ans d'études en école, les infirmiers souhaitant se spécialiser en anesthésie peuvent suivre une formation complémentaire de deux ans s'ils justifient d'une expérience de deux ans, ce qui représente cinq années d'études.

A. D. avec AFP