BFMTV

Stress, virus: comment remédier à la fatigue de fin d'année

Le mois de décembre, froid et avec des journées courtes, est souvent synonyme de coup de fatigue. Voici quelques astuces pour attaquer l'hiver de bon pied.

Vous vous sentez particulièrement fatigué en ce moment? Sachez que vous n'êtes pas le seul. Physiquement et moralement, difficile d'attaquer l'hiver, d'autant plus avec les préparatifs des fêtes de fin d'année, une période souvent stressante et coûteuse.

Fatigue physique et psychologique

Avec l'arrivée du froid et les journées trop courtes, le mois de décembre est souvent synonyme de grosse fatigue. "Jongler entre le travail et les enfants malades, être soi-même malade, c'est compliqué", témoigne sur notre antenne une jeune femme dans une pharmacie parisienne. "L'hiver est plus difficile à supporter que le printemps, il faut être franc", poursuit un autre client. "La chaleur, c'est quand même plus agréable que le froid."

Le corps n'est pas le seul concerné par cette fatigue. Le moral aussi en prend un coup et la déprime de fin d'année n'est pas loin.

"Il faut finir l'année, finir son activité, décembre est un mois court en jours de travail", analyse sur BFMTV Sauveur Boukris, un médecin généraliste. "Donc, on fait en moins de quinze jours ce qu'on fait en vingt ou vingt-cinq jours. Les gens sont stressés, c'est une fatigue psychologique."

Magnésium et vitamine D

Fatigués, stressés, mais aussi plus vulnérables aux virus, comme celui de la grippe ou de la gastro-entérite. Pour éviter de passer des fêtes sous la couette, il suffit parfois de changer ses habitudes. Dormir plus, manger plus sainement, ou encore faire le plein de vitamines et de minéraux. 

"On peut penser au magnésium, à la vitamine D. Lorsque le système immunitaire est un peu déficient, on peut penser à utiliser le pamplemousse, la propolis, l'echinacée", indique sur notre antenne Philippe Routier, naturopathe dans le Pas-de-Calais.

Et pour vous remonter le moral, sachez que jeudi sera le jour le plus court de l’année. Dès vendredi, nous gagnerons quelques précieuses secondes de soleil supplémentaires. 

C.H.A. avec Marie Duquesne