BFMTV

Sport sur ordonnance: les assurés Maif vont pouvoir s'y essayer

Séance d'aquagym.

Séance d'aquagym. - Teammarch – flickr - CC

Une pratique du sport encadrée, adaptée à sa pathologie et à ses capacités pour limiter la prise de médicaments, tel est l'objectif de l'amendement dit "sport sur ordonnance" voté le 10 avril dernier par l'Assemblée nationale. Certaines municipalités n'ont pas attendu l'adoption de la loi "Santé" du 14 avril pour expérimenter la formule. Strasbourg a fait figure de pionnière en la matière avec une expérimentation menée dès 2012.

C'est maintenant, explique Le Parisien, au tour des trois millions d'assurés Maif de bénéficier de cette nouveauté législative. Dans ce cas, c'est bien la complémentaire santé qui prend en charge les frais alors que la même Maif indique dans un sondage commandé à TNS Sofres que 39% des Français souhaiteraient que la Sécurité sociale rembourse ces prescriptions.

Cette garantie sera proposée dès lundi prochain et gratuitement à ses bénéficiaires précise l'assurance qui a conclu un partenariat avec la mutuelle des sportifs. Les pathologies concernées sont les tumeurs malignes, les diabètes type 1 et 2, les affections psychiatriques de longue durée, les affections neurologiques et musculaires, l'épilepsie.

D. N.